Le Cheval

Voilà une carte bien difficile ^^’

Les cartes d’animaux sont finalement celles qui m’inspirent le moins. Entre le design enfantin, et l’absence de mise en scène ou de détails symboliques, je me sens frustrée. Surtout que quand on me propose un truc avec les animaux, il faut que ça soit complet. Je fais un tel travail dans le domaine, que me proposer juste un petit choix comme ça, je me sens limitée. Bon, j’accepte, ce sont des animaux de la tradition celtique. Maintenant… le livret ne propose pas beaucoup d’infos, et poser une question dont la réponse prend cette forme, franchement, ça n’est pas évident. En tout cas pour moi.

Alors je respire un grand coup, je laisse poser plusieurs jours, bien plus que les autres, puis j’y reviens. Il m’inspire le voyage lui aussi, un voyage à faire, et il peut m’accompagner, ou m’y transporter. Il a une drôle de tête, déformée, ça me perturbe ^^’ Il m’inspire un masque africain…. Mais il a l’air sympathique, et ça, c’est rassurant. Je ressens des bonnes ondes, positives, prêtes à aider. Faire preuve de force et d’endurance ? Ca me parle de mouvement en tout cas. Lui aussi me regarde et m’attend, comme la Dame des Voies. Je dois choisir de bouger, de faire le premier pas, si je veux me déplacer vers le changement, quel que soit mon objectif. Et alors oui, effectivement, je vais avoir besoin de force et d’endurance… s’entraîner avec lui peut-être ? Il y a quand même plusieurs possibilités de message, et toutes convergent.

Le troisième Cercle

Difficile de beaucoup épiloguer sur les cartes des mondes.

Elles sont des portes en fait, et la signification est toujours claire. Elles indiquent un voyage à faire, une direction à prendre, un état… Quand j’ai tiré cette carte, j’ai vu que mon chemin progressait de plus en plus profond. C’est à la fois la représentation telle quelle, et aussi une invitation à descendre. Pour trouver mes réponses je dois chercher plus profond en moi, et dans mon chemin spirituel, je descends toujours plus dans le Monde d’en Bas. Les guides sombres, les ancêtres, les morts…. Mais dans mon contexte, cette carte indiquait clairement le chemin de l’âme, où chercher dans mon intériorité.

La Dame de la Lune et des Etoiles

Une carte bien étrange.

Elle est forte, elle rayonne d’énergie. Mais elle me procure des sentiments contradictoires : un mélange de chaud et de froid, des rayons glaçants…. j’ai toujours quelque chose de particulier et personnel avec les étoiles, la lune aussi parfois, mais là je me sens presque « agressée ». Et le livret décrit une « femme » peu engageante, impitoyable en tout cas. Quand je me retrouve face à cette carte, j’ai l’impression en fait d’être face aux énergies intransigeantes de l’univers, du cosmos. Elles sont là, et elles influencent nos vies… de la même façon elles sont représentées par les arcanes majeures du tarot. Mais ici je me sens toute petite, comme un pion.

Mais que peut m’apporter cette carte ? Ce visage du « divin » ? Car je suppose évidemment que malgré ma gêne, elle peut m’apprendre quelque chose…

Le livret me parle d’équilibre des forces. C’est une femme couronnée… une position que je vois encore comme « centrale » : au centre d’un cercle d’énergie, au centre du cosmos, au centre de sphères entrecoupées, … une sorte de pilier et d’émetteur-canalisateur. Je devrais sûrement emprunter de la force à cette Dame des Etoiles pour remplir mon rôle d’Entre Monde.