Le Cheval

Voilà une carte bien difficile ^^’

Les cartes d’animaux sont finalement celles qui m’inspirent le moins. Entre le design enfantin, et l’absence de mise en scène ou de détails symboliques, je me sens frustrée. Surtout que quand on me propose un truc avec les animaux, il faut que ça soit complet. Je fais un tel travail dans le domaine, que me proposer juste un petit choix comme ça, je me sens limitée. Bon, j’accepte, ce sont des animaux de la tradition celtique. Maintenant… le livret ne propose pas beaucoup d’infos, et poser une question dont la réponse prend cette forme, franchement, ça n’est pas évident. En tout cas pour moi.

Alors je respire un grand coup, je laisse poser plusieurs jours, bien plus que les autres, puis j’y reviens. Il m’inspire le voyage lui aussi, un voyage à faire, et il peut m’accompagner, ou m’y transporter. Il a une drôle de tête, déformée, ça me perturbe ^^’ Il m’inspire un masque africain…. Mais il a l’air sympathique, et ça, c’est rassurant. Je ressens des bonnes ondes, positives, prêtes à aider. Faire preuve de force et d’endurance ? Ca me parle de mouvement en tout cas. Lui aussi me regarde et m’attend, comme la Dame des Voies. Je dois choisir de bouger, de faire le premier pas, si je veux me déplacer vers le changement, quel que soit mon objectif. Et alors oui, effectivement, je vais avoir besoin de force et d’endurance… s’entraîner avec lui peut-être ? Il y a quand même plusieurs possibilités de message, et toutes convergent.

Publicités

Le troisième Cercle

Difficile de beaucoup épiloguer sur les cartes des mondes.

Elles sont des portes en fait, et la signification est toujours claire. Elles indiquent un voyage à faire, une direction à prendre, un état… Quand j’ai tiré cette carte, j’ai vu que mon chemin progressait de plus en plus profond. C’est à la fois la représentation telle quelle, et aussi une invitation à descendre. Pour trouver mes réponses je dois chercher plus profond en moi, et dans mon chemin spirituel, je descends toujours plus dans le Monde d’en Bas. Les guides sombres, les ancêtres, les morts…. Mais dans mon contexte, cette carte indiquait clairement le chemin de l’âme, où chercher dans mon intériorité.

La Dame de la Lune et des Etoiles

Une carte bien étrange.

Elle est forte, elle rayonne d’énergie. Mais elle me procure des sentiments contradictoires : un mélange de chaud et de froid, des rayons glaçants…. j’ai toujours quelque chose de particulier et personnel avec les étoiles, la lune aussi parfois, mais là je me sens presque « agressée ». Et le livret décrit une « femme » peu engageante, impitoyable en tout cas. Quand je me retrouve face à cette carte, j’ai l’impression en fait d’être face aux énergies intransigeantes de l’univers, du cosmos. Elles sont là, et elles influencent nos vies… de la même façon elles sont représentées par les arcanes majeures du tarot. Mais ici je me sens toute petite, comme un pion.

Mais que peut m’apporter cette carte ? Ce visage du « divin » ? Car je suppose évidemment que malgré ma gêne, elle peut m’apprendre quelque chose…

Le livret me parle d’équilibre des forces. C’est une femme couronnée… une position que je vois encore comme « centrale » : au centre d’un cercle d’énergie, au centre du cosmos, au centre de sphères entrecoupées, … une sorte de pilier et d’émetteur-canalisateur. Je devrais sûrement emprunter de la force à cette Dame des Etoiles pour remplir mon rôle d’Entre Monde.

Le puits de Segais

Une carte qui me parle beaucoup, mais pour laquelle il est très difficile de trouver des mots…

Cette carte  me rappelle mon travail d’il y a six mois sur la Terre, avec uniquement des esprits naturels et « du lieu »…. et mes diverses retraites dans le silence.

Je me sens bien quand je regarde cette carte. Elle me procure une sensation d’équilibre et de paix. C’est silencieux, avec peu de mouvement… un rythme tranquille et naturel. Je perçois des présences, des voix, mais je n’arrive pas à distinguer. C’est un lieu étrange, à la fois « sombre », mais qui rayonne d’une lumière intérieure. Un monde à mi chemin entre le milieu de le bas… je ne saurais situer, mais il est très caractérisé, je ressens qu’il possède une existence bien définie. Ca me donne envie d’y aller en fait, cette paix, ce bruit d’eau, ces esprits présents invisibles mais calmes. Ils sont tournés vers moi, ils me regardent…. ils me parlent ? En tout cas l’histoire suit son cours. La rivière coule, les arbres sont entre eux, et le saumon fait sa course. On m’indique que c’est le lieu pour venir chercher la connaissance. Je n’ai pas spécialement envie de manger une noisette. Je me sens plutôt portée par le lieu. Venir ici, me retirer, comme dans un lieu de pouvoir personnel. Le choisir comme retraite, silence, et introspection. Venir trouver ma propre source ? Trouver mes propres réponses. Oh, ça oui, plus que le reste.

Une autre idée me vient aussi. Ne pas oublier que cette carte fait partie de la classe « éléments ». Travailler sur l’eau ? Oui, c’est à dire ? …. Peut-être le moment de clarifier et surtout mes émotions intérieures, vue la paix que je sens se dégager du lieu. Aussi, de faire appel à des guides d’eau probablement. Peut-être finalement que l’eau serait pour moi une bonne entrée dans les Autres Mondes. Quand on considère la carte sous cet angle, la place qu’elle occupe, plein d’autres significations peuvent être dégagées !

La Dame des Voies…

Une carte intrigante sur laquelle je n’ai pas eu grand chose… en fait simplement une forme de « confirmation » du livret (qui n’est pas très fourni cette fois-ci). Ressentir en moi ce dont il s’agit.

Quand je me pose une question et que je tire la Dame des Voies, je suis assez « déçue » : le résultat est flou. Elle m’évoque une latence, une pause…. une sorte de suspension. Elle me regarde, je la sens attendre, et s’interroger.

« Où veux-tu aller ? »

Elle n’est nulle part, et à la fois partout. Elle est au carefour, l’endroit entre les voies, entre les chemins ; sur aucun donc. Mais pourtant, je ressens cette idée qu’elle est aussi à l’entrée de chacune des voies. Il suffit de choisir. Elle me représente bien en fait. Encore une carte « entre », un lieu liminal, hors de tous les autres et pourtant, à la portée de chacun d’entre eux… Mais surtout, elle attend que MOI je choisisse où aller pour me guider. C’est une carte du choix… Elle parle aussi de pilier et de voyage. On ne pouvait pas vraiment mieux tomber.

Elle m’inspire la solitude et le pouvoir, le devoir aussi. Celle qui est autre, celle qui est entre.

Phases énergétiques et découverte de l’Oracle Celtique

04/01/13

Après avoir enregistré la review vidéo du jeu de John Matthews, j’ai été curieuse de voir ce qu’il pouvait donner dans la pratique, et j’ai procédé à quelques observations.

Je trouve ça de moins en moins évident de comprendre comment je fonctionne en profondeur… au niveau spirituel en général, surtout en termes énergétiques. En fait, je pense que je résonne vraiment d’une façon particulière, et selon les moments, je suis en phase avec certaines énergies spécifiques. Du coup, dans ma pratique du tarot j’ai été gênée, car je ne trouvais plus quel jeu me convenait : je n’arrive plus à tirer pour moi. En termes de question, mais surtout parce que je ne trouvais pas ce qui me correspondait énergétiquement. J’étais dans une phase de flou. Et ce flou correspond à cette transition énergétique vers de nouvelles énergies, que je n’avais pas identifiées et donc qui me bloquaient. Je commence à me fixer, et donc je recommence à sentir « où j’en suis », et donc je pense que sous peu il sera possible de me trouver un jeu. Ce qui me frustre, c’est que tel que ça se profile j’entre une nouvelle phase de passion tolkiennienne ! Mais je n’ai toujours pas reçu mes deux nouveaux jeux T_T (d’ailleurs c’est drôle, je les ai commandé avant d’entrer dans cette phase….)

Enfin. Toujours est-il que même si c’est plus difficile que de suivre un mouvement, je peux régler mon diapason interne sur d’autres fréquences, et donc utiliser d’autres jeux. Ce qui a été le cas pour le Matthews. J’ai été bluffée quand je l’ai ouvert, j’ai fait la bêtise de ne pas le prendre avec moi pour les fêtes, et du coup ma connexion a été coupée. Quand je suis rentrée c’était une matière inerte à nouveau. Mais en feuilletant le livre pour préparer la review, et après l’enregistrement, j’ai senti que quelque chose était en train de se « caler ». Et « hop », voilà que mes énergies se mettent à résonner, et ce matin j’ai tiré une première carte. J’avais mélangé le jeu avant de me coucher hier, mais j’étais fatiguée. Et ce matin, je me pose à mon bureau, et je sens le paquet qui parle. Je tourne la tête, je vois la première carte, et je sais que c’est celle-là que je dois prendre. Je retourne, et voilà « le Deuxième Cercle » :

Les choses sont évidentes pour moi, sans même ouvrir le livre : c’est la carte qui représente le lieu entre les 2 Mondes. Un rappel : je dois tendre l’oreille pour entendre les voix qui m’appellent de l’Autre Côté. Probablement aussi, et ça ça fait moins plaisir, un rappel qu’on ne m’oublie pas, et que je ne dois pas non plus oublier mes charges : je dois reprendre mes affaires et aller faire un tour Là-Bas sans trop traîner. Après tout, cette carte me représente bien.

Maintenant, une question me vient : si je n’étais pas capable d’entendre « les voix », qu’est-ce que j’aurais tiré de cette carte ? Moins de choses…. mais il n’empêche qu’un travail symbolique peut fonctionner : le lieu entre deux, une personne entre deux, un voyage à faire (mais c’est à préciser, car Matthews a prévu que chaque carte appelle un voyage ; ici c’est un sens tout personnel).

Le livret apporte des précisions folkloriques et mythologiques. Il explique comment fonctionne cet entre-deux, cette autre face de notre monde que l’on appelle aussi « le monde du milieu ». Je sens alors un autre message se profiler : tu ne dois pas séparer tes vies. Message que toute personne spirituelle connaît : le monde matériel et le monde spirituel ne sont pas séparés. Ni dans l’essence, ni dans les lieux. Visiblement un conseil, une ligne directrice : je dois travailler à fusionner les deux de façon plus efficace, plutôt que des les distinguer. Et ça, ça m’a fait bien rire, car il se profile pour moi une grosse période de travail, et je m’interrogeais sur la possibilité de « mettre en parenthèse » ma spiritualité. Voilà ma réponse ! D’une part ça n’est peut-être pas possible, d’autre part ça n’est pas souhaitable. On m’encourage à trouver l’équilibre. Ah cet équilibre qui m’enquiquine ! Etre un passeur entre les mondes (expression à rallonge, mais je crains que « psychopompe » ne soit un peu trop chargé) est un état d’être bien compliqué. Donc cet équilibre…. il me poursuit depuis des années, et c’est évident qu’il y a encore bien du boulot.

Cette carte me parle fondamentalement de l’action, et de la vie. Comment vivre.

Et à la dernière minute, dans la petite conclusion, je vois aussi émerger un autre conseil qui me parle particulièrement : il y a des points d’attache à l’Autre Monde partout. Ca je le sais, ça n’est pas nouveau. Mais peut-être que je devrais songer à le concrétiser dans ma pratique quand je doute un peu, où quand mes « oreilles » sont bouchées…. pour réussir à reprendre contact. De fait, il semblerait que cette carte incite à apprendre à trouver, ouvrir et fermer des portes, à se constituer des repères et un sanctuaire personnel.

Et voilà comment je me retrouve avec un pavé, et moult pistes, alors qu’au début la carte était très simple et que je n’avais pas « grand chose » (même si c’était l’essentiel!) . Un jeu à méditer, je trouve la réponse très directe !

Autre exemple de tirage :


(cliquez pour voir en grand)

Review L’Oracle Celtique

Auteur : John Matthews
Illustrateurs : Graham Baker Smith, Jim Pilston, Sarah Young
Editions : Guy Trédaniel
Traducteur : Bernard Dubant
Coffret : livre couleur 215 pages + 40 cartes

Nom original : Apparemment il était nommé autrefois « the shaman pack », beaucoup plus explicite ! Avant d’être appelé « the celtic oracle ». Il existe donc une version antérieure du jeu (qui était bien plus belle…) : Aeclectic

Voir les cartes : Sur Aecletic –  (je vais essayer de prendre des photos car je n’en ai trouvé aucune sur le net)

Mes Photos : 1 à 4 5 à 13 (motionneurs) – 14 à 16 (cercles mondes) – 17 à 20 (éléments) – … (en cours)

Vidéo review :