« Coût » du Travail Magique

Un témoignage intéressant qui relève un « tabou » des pratiques magiques et sorcières. Tout le monde n’est pas d’accord sur ce point, certaines personnes réagissent assez violemment quand on leur parle de coût… d’autres prétendent qu’ils n’ont jamais eu de soucis. Mais ce texte-là recoupe des choses que j’ai vues et entendues, et il apporte de l’eau au moulin (avec un joli texte imagé).

Scáthcraft

Faute d’un meilleur titre…

Quelques lignes pour poser mes réflexions matinales. Je viens de passer plusieurs jours à faire un travail magique qui, depuis avant-hier, me fait payer l’addition. Le sort n’a rien d’extraordinaire (obtention d’un logement), je l’ai déjà effectué plusieurs fois et je sais qu’il fonctionne. Mais il a un coût, et c’est en discutant avec ma Soeur, hier soir, que me sont revenus les mots d’une discussion, postée il y a 12 ans sur le forum que nous animions… (texte complet )

On n’exerce pas la magie sans que cela soit sans conséquence, même si les actions entreprises le sont dans le sens du Bien. (…) Pratiquer un rituel, revient à plus ou moins manipuler des énergies, (pour qu’elles) prennent un autre chemin que celui qui était le leur à l’origine. Sans que l’on n’en ait forcément conscience, nous puisons dans notre propre capital pour…

Voir l’article original 417 mots de plus

« La » déesse, « la triple déesse », une critique féministe et queer

Quand je n’ai pas le temps de déconstruire moi-même des concepts du néo-paganisme, je suis profondément heureuse quand d’autres ont une démarche similaire ! Cathou s’est lancé dans le sujet délicat et sensible de « la triple déesse« . Une grosse série de 3 vidéos, avec plein de choses dedans. Accroche-toi pour suivre c’est très spontané, donc un peu chaotique, mais c’est très intéressant et ça vaut la peine. Ce qui me touche tout particulièrement c’est que, comme moi, Cathou a à coeur que ses contenus soient accessibles au plus grand nombre, et donc pour celles et ceux qui n’aiment pas les vidéos, cet article comprend une synthèse de son intervention.

Tarot queer et féministe

Pour expliquer ce qui me chiffonne avec tout ça: trois vidéos, mes notes de travail et une brève bibliographie.

Finalement, la trame qui a servi à l’élaboration de mes 3 vidéos n’est pas aussi fidèle à la structure des vidéos que je l’aurai voulu. Vous pouvez toutefois retrouver les grandes lignes dans ces notes de travail (avec les fautes et le fouillis qui va avec hein, c’est un brouillon, pas un article ^^).

  • Qu’est-ce que c’est ?

Des échos anciens, des déesses triples, des déesses vierges etc (même si ça n’a pas le même sens que le sens commun de nos jours),

La lune (tradition dianique), en particulier l’analogie avec ses phases

Des aspects d’une même déesse,« la » (grande) déesse, qui serait une sorte de principe, conçu dans beaucoup d’approches wiccannes et/ou psychanalytique en parallèle avec un autre « masculin », comme le dieu cornu.

Lecture de religions et philosophies non occidentales avec…

Voir l’article original 2 365 mots de plus

Des soucis avec la nouvelle mode du concept de « sorcière »

Voici une interview qui me rassure énormément.

Cela fait plus de 6 mois que je ressens un grand malaise face à cette ‘montée’ de la figure de la sorcière et sa déformation par l’effet de mode, mais je n’avais pas rassemblé tout ce que mes tripes ressentent, encore moins transformé tout ça en mots, puis produit un discours cohérent avec un début et une fin. Lire d’autres personnes qui sont extrêmement claires à ce sujet, ça fait du bien. Du coup à défaut d’avoir exprimé ma propre pensée, je partage :

https://lilith-tarot.jimdo.com/miroir-karlota-alevosia-interview-sorciere-magie-chaos/

Ce que je retiens de cette interview, outre le parcours très intéressant de Karlota, c’est la section « Ton ADN magique : comment te définis-tu aujourd’hui ? » Je l’aurais bien extrait et copié ici, mais je n’en ai pas l’autorisation. Pour ceux qui ont besoin d’avoir des idées un peu plus précises, quelques points importants en résumé :

  • le rôle toxique de l’opportunisme commercial (ses termes) et du capitalisme ultra libéral (mon qui ajoute)
  • le grand mélange néfaste entre développement personnel et sorcellerie / magie (le coup de la litho bon sang, j’arrête pas de le répéter x) )
  • la violence de nier d’autres définitions de la sorcière, antérieures et même actuelles (prétendre que ça n’existe plus les sorcières marginales, en forêt, qui font des rituels… etc)
  • la violence de rejeter la figure féminine de la vieille femme (c’est une intégration de la domination patriarcale)
  • le gommage des connaissances et pratiques subversives pour la mode
  • le rejet du travail avec les esprits et l’Autre Monde
  • etc.