Annonce : modifications des formes de mes projets

Je pensais que le plus dur serait de rédiger le projet, mais en fait à chaque étape, je rencontre de nouvelles difficultés supplémentaires… Cela fait plusieurs heures que je tourne pour savoir comment annoncer cette nouvelle. Cela fait des années que je me dis que je ne suis pas une bonne communicante, que je sais créer mon contenu, mais alors me vendre… Ouch. Ça me revient en pleine face aujourd’hui. Je n’ai jamais eu envie de me mettre en avant ; ce qui compte pour moi, c’est toujours le fond avant tout… Mais quand on parle de ses activités, on doit bien parler de soi, de ses rêves, de ses ambitions. Alors je résiste fort à l’envie de ne rien annoncer, à juste glisser des liens et des badges à droite à gauche. Je reviens vers vous, et j’écris.

Aujourd’hui, je viens vous présenter la réorganisation de mon activité et de mes projets : j’ai créé une page Patreon.

C’est le résultat des plusieurs années de réflexion, c’est un nouveau tournant dans une évolution longue, d’un chemin de vie. J’apprends à être vulnérable, à m’exposer à la possibilité de la critique, plutôt qu’à rester en retrait. Je prends ce risque, je sors de ma zone de confort, pour accepter de me donner mes chances d’explorer et de croître.

Le projet Patreon, c’est reconnaître mon travail, regrouper toutes mes activités, ne plus séparer des morceaux de moi-même. C’est poursuivre l’aventure de l’écriture et de la traduction, souhaiter l’approfondir encore plus. Pouvoir prendre le temps de faire mes recherches, de rédiger ces gros dossiers qui couvent, et aussi de publier ces petites réflexions (polythéistes notamment) qui me traversent, mais pour lesquelles je ne prends pas le temps. Cela sera également, dans l’avenir, m’ouvrir à des contenus plus « ambitieux » : reprendre des ateliers en petits groupes comme j’ai pu le faire dans le passé (poly ou créatifs) ; aller au bout des projets d’écriture qui ont été mentionnés ici et là (livres j’entends), et oser rêver et matérialiser d’autres projets de ce type. Tout est largement détaillé là-bas, en dire plus ici ne serait que me répéter.

Je souhaite partager avec vous toujours plus. Je souhaite vous montrer, vous déployer tout ce que j’ai dans la tête autant pour la sphère tarotique que pour la sphère polythéiste, françaises. Montrer pourquoi ça me paraît important, vous transmettre mon enthousiasme. J’ai pris le temps de détailler mes intentions du mieux que possible sur la page, pour que chaque question puisse trouver sa réponse (« Pourquoi cette page ? », « Pourquoi payer ? »). Pour les plus pressés, bien que je prône la « lenteur » (slow blogging en quelque sorte) depuis des années, j’ai ajouté une partie résumée du projet (« version courte »), pour que chacun y trouve son compte.

Note :

Nous sommes au tout début d’une nouvelle étape. Beaucoup de choses restent à définir, d’autres peuvent changer, … on se permet de prendre le temps de méditer, de clarifier, de simplifier. Je n’ai toujours pas trouvé de solutions idéales pour répartir mes activités en ligne. Mais sachez qu’il est possible que certaines pages disparaissent, afin que je puisse me recentrer. J’envisage notamment de supprimer les groupes / pages distincts sur Facebook, pour n’en garder qu’une seule à animer. J’ai besoin d’y passer moins de temps. L’idéal pour moi, dans l’avenir plus ou moins proche, serait de ne plus être sur Facebook d’ailleurs. J’ai plus de plaisir à partager sur Instagram. Je me demande comment simplifier « Voie des Dieux » / « Sur le Seuil ». Est-ce que les deux méritent de garder leurs énergies et leurs égrégores distincts ? Est-ce que je pourrais regrouper toutes les activités sous une seule bannière ? L’avenir nous le dira.

Au plaisir de continuer à vous lire et à échanger avec vous. Au plaisir de renforcer les liens avec ceux qui veulent approfondir et aller plus loin. Merci à toutes et à tous de m’avoir lue.

https://www.patreon.com/valiel/

Pour celles et ceux qui n’ont pas de soucis avec le format vidéo, je poste également en public le Live instagram d’il y a quelques jours où j’ai présenté pour la première fois le projet : https://youtu.be/sELPxOd574Y

****

If there are still a few English readers here, everything you wish to know is written on the Patreon page. This post here is a just vulnerable annuncement of the project.

Des rituels simples au quotidien

(click here to read the English Version on Instagram)

Mots clés :

  • rituels quotidiens
  • rituels simples
  • dévotion
  • divinité gauloise
  • énergie (magie) des orages
  • mois de juin et solstice d’été

 

Ça n’a l’air de rien, mais parfois un rituel est aussi simple que dessiner sur un bout de papier. Les circonstances émergent, et il faut saisir l’opportunité avant qu’elle file. Il n’y a rien de sophistiqué, pas de beau parchemin vieilli ni de plume d’oie, pas de grand cercle de bougies, pas de cape, … C’est saisir l’instant au moment-même où il se déroule. J’ai une vie bien remplie, et surtout, un esprit très rempli et compliqué. Maintenir une vie spirituelle n’est pas pas particulièrement facile. Mais ici, voici un exemple de façons toute bête par lesquelles je m’efforce de maintenir la connexion au sacré au quotidien.

Nous avons eu sur trois jours une terrible vague de chaleur, arrivée brutalement après des températures « normales ». L’air était complètement saturé, et un orage très violent est survenu rapidement lundi après-midi, deux jours avant la date annoncée. J’ai été frappée par cette énergie très particulière dans l’air, et des souvenirs me sont soudainement revenus. *Cette* énergie-là… cette densité très particulière, je pouvais m’en rappeler, la reconnaître. Je pouvais presque la sentir sur ma langue : la surcharge du mois de juin… Des flashs de solstice d’été passés. « Taranis! Taranis! Taranis! » Le nom rugueux qui retentit dans ma tête, la scansion. Quand j’étais toute jeune polythéiste, j’ai travaillé avec une poignée de Dieux seulement, d’origine gauloise (c’est comme ça que j’ai été « formée », et ce sont eux qui ont répondu). Taranis était l’un d’entre eux, et il a toujours été assez difficile à cerner. On n’a pas énormément de sources à son sujet, et je ne suis pas une fan de la religion gallo-romaine. Ça ne me parle juste pas du tout, je voulais m’adresser aux Dieux gaulois en tant que tels, dans leur culture / conception d’origine. Projet un fou (ou vain diront certains), en tout cas, j’ai appris du coup à développer un ressenti propre (un « UPG »). Développer mon intuition, détecter des signaux, des énergies, etc, ressentir une divinité. C’était vraiment difficile pour débuter, mais je voulais aller à la rencontre du Dieu brut, primal (avant les romains). Je n’y suis parvenue qu’à travers les orages et tempêtes. Dans le vent et la pluie, sous le tonnerre, j’ai crié son nom, scandé, appelé, prié, dansé, … Et j’avais expérimenté que le mois de juin est particulièrement « friand » en orages de chaleur (c’était le cas à l’époque). Ca se concentrait notamment autour du Solstice. L’orage violent du jour a produit cet espèce de rush de souvenirs soudain, ramenant à mon esprit et à mon corps ces expériences.

J’avais très peu de temps devant, je ne voyais pas quoi faire. Mais je sentais qu’il fallait faire l’effort de sortir de ma tête, pour faire quelque chose, pour vivre ma spiritualité dans cet instant. Je suis allée me doucher pour me purifier et je l’ai appelé. J’ai entendu dans ma tête la scansion du passé, et je l’ai reproduite. J’ai fixé une intention, une forme de prière silencieuse ou murmurée. Et je me suis souvenue de cette instance de purification particulière. En plein milieu de ma douche, je me suis mise à voir ce symbole sorti de nulle part. Alors dès que je suis sortie, j’ai pris le parti de tracer sur un petit morceau de papier ce que j’avais vu, et d’y imprégner à la fois mes souvenirs, mon appel, les énergies du moment. Pour Taranis.

Ca n’a peut-être l’air de rien, mais prendre le temps de concentrer son attention mentale et son intention, de bouger quelque chose dans le corps, et de dessiner bêtement mais de charger le dessin… Ca peut suffir amplement. Et ça n’a pas bousculé ma journée.

Des soucis avec la nouvelle mode du concept de « sorcière »

Voici une interview qui me rassure énormément.

Cela fait plus de 6 mois que je ressens un grand malaise face à cette ‘montée’ de la figure de la sorcière et sa déformation par l’effet de mode, mais je n’avais pas rassemblé tout ce que mes tripes ressentent, encore moins transformé tout ça en mots, puis produit un discours cohérent avec un début et une fin. Lire d’autres personnes qui sont extrêmement claires à ce sujet, ça fait du bien. Du coup à défaut d’avoir exprimé ma propre pensée, je partage :

https://lilith-tarot.jimdo.com/miroir-karlota-alevosia-interview-sorciere-magie-chaos/

Ce que je retiens de cette interview, outre le parcours très intéressant de Karlota, c’est la section « Ton ADN magique : comment te définis-tu aujourd’hui ? » Je l’aurais bien extrait et copié ici, mais je n’en ai pas l’autorisation. Pour ceux qui ont besoin d’avoir des idées un peu plus précises, quelques points importants en résumé :

  • le rôle toxique de l’opportunisme commercial (ses termes) et du capitalisme ultra libéral (mon qui ajoute)
  • le grand mélange néfaste entre développement personnel et sorcellerie / magie (le coup de la litho bon sang, j’arrête pas de le répéter x) )
  • la violence de nier d’autres définitions de la sorcière, antérieures et même actuelles (prétendre que ça n’existe plus les sorcières marginales, en forêt, qui font des rituels… etc)
  • la violence de rejeter la figure féminine de la vieille femme (c’est une intégration de la domination patriarcale)
  • le gommage des connaissances et pratiques subversives pour la mode
  • le rejet du travail avec les esprits et l’Autre Monde
  • etc.

 

Je me permets un reblog ce soir, car j’ai trouvé un article sur un sujet très rarement abordé sur la Toile. Évidemment, cela fait des années que j’ai commencé à lire des blogs (plus de 10 ans), alors j’ai peut-être oublié avoir déjà débattu le sujet par le passé ? Pourtant il me semble que les partages sur les expériences personnelles de « manque », ou plus précisément d’impression de « régression » sur le chemin sont quasi inexistantes. C’est rigolo parce que cela fait plus d’un an que le sujet me trotte dans la tête, m’interroge… Alors du coup je ne pouvais pas laisser passer l’article sans le partager.

La question centrale : « pourquoi après avoir commencé un chemin (initiatique ici) la personne a perdu ses facultés psy ? »

Je vous invite à lire les questions pistes de réflexion via Progrès et retards sur les facultés psy

« Progrès et retards sur les facultés psy »

Les nouvelles de mars

Je trouve ça délicat de réécrire partout la même chose… du coup j’ai cessé avec le temps de republier isolément chaque parution sur les cartes ici, et j’ai préféré les résumés, car sinon cela prend bien trop de temps. Je pense que c’est pas mal de faire un petit condensé avec des liens et renvois, en dehors de Facebook, car je crois à la possibilité que chacun y trouve son compte et qu’on ne soit pas monopolisé par un réseau social. Mais le dilemme reste grand… des gens me suivent sur FB, d’autres sur Instagram (où j’ai commencé à relayer les nouvelles aussi), d’autres directement sur ce blog, malgré le passage sur le domaine de sur-le-seuil, quant à mes abonnés Youtube je n’ai aucune visibilité non plus, quand je vois passer quelques noms la plupart du temps ils ne me disent rien, je ne pense pas que cela soit aussi des abonnés ici (emails) ou sur FB…

J’ai tenté un nouveau format vidéo pour que les habitués Youtube ne passe pas à côté de choses importantes, vu que seules les reviews arrivent sur le Site. Du coup, une vidéo de 10 min qui parle des projets en cours, et de toutes les dernières parutions, ça m’a paru être un compromis. Ce mois-ci je me suis rendue compte que j’avais arrêté (oublié?) de publier également ici les synthèses comme j’ai pu le faire dans le passé, car les gens répondent uniquement sur Facebook, et que je ne reçois plus de commentaire ici. Difficile de savoir qui est où, qui veut quoi… Alors ce mois-ci, pour ne pas vous délaisser, je publie ici les actualités également !

Actualités de février : https://www.youtube.com/watch?v=8WoG8VvzJYo

1°) Traduction de deux tirages sur les rêves : http://sur-le-seuil.com/2019/02/tirages-pour-decouvrir-ce-que-linconscient-essaie-de-nous-dire-par-les-reves/

2°) Un exemple de tirage avec Drao Oracle : http://sur-le-seuil.com/2019/03/etude-de-loracle-drao-1/

3°) Une nouvelle étape de cheminement : http://sur-le-seuil.com/2019/03/une-nouvelle-aventure/

4°) Un tirage du jour avec le White Fox Oracle (voir article au-dessus) : http://sur-le-seuil.com/2019/03/tirage-quotidien-1-testons-le-white-fox-oracle/

5°) Enfin! Je commence la série d’articles sur ce que signifie une « collection » de jeux : http://sur-le-seuil.com/2019/03/analyse-dune-collection-1-selectionner-des-jeux-sen-separer-pour-une-voyage/

6°) Le challenge du Printemps Créateur pour mettre un peu de créativité dans sa vie : https://monetoileinterieure.wordpress.com/2019/03/19/printemps-createur-2019/

7°) Les envies à venir :
– Série d’articles sur le New Age (les dérives, les origines, le New Age et moi, ce que j’apprécie, ce que je rejette etc)
– La série sur les collections est commencée !
– découvrir l’oracle du Voyage de Ritavan, mais cela attendra sûrement de nombreux mois
– des expérimentations privées et publiques avec le « Return of Spirit Oracle ».
– un tirage public avec le White Fox Oracle.
– reconditionner des cartes, les rétrécir / redécouper.
– 2 reviews (revues) sur les ouvrages de Marie Bourdon (aquarelle et créativité)

8°) Je possède un doublon de l’ouvrage sur la Morrigan et la souveraineté d’Irlande que j’ai reçu deux fois ! Si quelqu’un est intéressé pour le récupérer un peu en dessous du prix d’origine (12 euros + fdp?)

Comment gérer sa spiritualité quand on a une maladie longue durée ?

Difficile de trouver un titre pas trop à rallonge, et qui englobe un peu tout…

L’idée, c’est de traiter le lourd sujet de la pratique spirituelle (dans mon cas) ou magique (pour les sorciers / sorcières). Comment on fait quand on est épuisé, quand on a des problèmes pour se déplacer, etc ? La vidéo de Lyra offre plein de petites idées, et casse plusieurs mythes sur la pratique en santé. On petu discuter certains points, ne pas être d’accord avec tout etc, mais malgré tout, ça donne beaucoup d’eau au moulin. J’ai pas mal de gens avec lesquels j’ai évoqué ce sujet en privé, et parfois des consultants aussi. Pour une fois que je peux donner une ressource en français et pas en anglais, je saute sur l’occasion de vous la partager.

Les dernières nouvelles « cartomantiques »

Je me rends compte que cela fait un moment que je n’ai pas relayé ici les nouvelles parutions sur mon site de voyance. Du coup je me rattrape avec un post résumé.

* Quand je peux, je publie « Sur le Seuil » des nouvelles sur les actualités du monde du Tarot (pas toutes, celles qui me touchent plus particulièrement)

* J’y explore certains jeux qui me tiennent à cœur de façon récurrente 

* Puis je tente, à rythme très timide, de continuer des séries à thèmes existantes et d’en ouvrir d’autres. Comme l’idée d’essayer de poster des idées de tirages le lundi, j’ai entamé la série avec deux tirages que j’avais créés pour l’oracle d’Algariel :

* Et puis je reprends aussi les reviews, très doucement, écrites ET vidéo : j’ai réalisé une comparaison du Cosmos Tarot 1ere et 2nde édition ce week-end

Je reposte aussi sur la page Facebook du site des photos de tirages personnels, des cartes du jour, pour ceux qui n’utilisent pas Instagram (j’aime beaucoup cette application, j’y poste régulièrement).