Imbolc 2018

Difficile de ne pas céder au défaitisme quand on n’a plus aucun repère de pratique. Le temps file à toute allure, et mon chemin sinueux ne reprend toujours pas de forme claire. Beaucoup de festivals passent à la trappe, l’énergie n’est pas là…. et puis contre toute attente, cet Imbolc-là, lui je l’ai senti. Quelques jours après, de quoi m’avoir laissé croire qu’il allait y passer lui aussi, mais non. Ca fait du bien…. Surtout du recueillement intérieur, mais aussi des petites prières, une balade purifiante dans la neige, un retour sur des lieux sacrés, et une petite session de création de cartes pour la saison.

Joyeux Imbolc à ceux qui le fêtent.

Publicités