Review du Light Grey Tarot

Auteur : Aucun, le livret a été conçu à partir de Biddy Tarot si je me souviens bien.
Illustrateurs : le « Light Grey Lab », une liste de 78 artistes ! Voir cette page.
Editeur : auto-publié par le studio.
Année : Août 2012 ?
Structure : tarot classique avec 78 lames, calqué sur le Rider Waite (mais pas toujours)
Prix : 25 dollars (sans les frais de port)
Où le trouver ? Sur le site du studio ! Le jeu était épuisé il y a peu, mais un nouveau tirage vient de paraître.

L’article de blog qui annonçait le jeu à sa sortie, et dont j’ai tirée les photos ci-dessus. Il y avait normalement une page avec l’intégralité des 78 lames sur le site du studio, mais je n’arrive pas à remettre la main dessus. T_T°

Mon avis en bref  : 

Je suis désolée, j’ai pas eu le courage d’extraire tout ce que je dis dans la review vidéo, donc je recommande de l’écouter / regarder.

Nota : je n’ai pas encore utilisé ce jeu en tirage, donc je ne peux pas parler de son « langage ». C’est plus une review factuelle sur sa réalisation.

  • La qualité du jeu n’est franchement pas top, heureusement que ça ne se vendait pas trop cher. Ma boîte s’est dépliée et pliée, et les cartes ne sont pas top top. Mais on fait avec, c’est un jeu qui se prête quand même à l’utilisation.
  • Le livret est un faux livret, pour faire vrai jeu : il est typique du petit livret blanc qui sert à rien, SAUF la liste des artistes. Mais sinon, c’est un paragraphe rikiki pour chaque carte, les mots clés empruntés chez biddytarot.com. Bon, quelques rappels de tirages rapides aussi, sympas pour la mémoire.
  • Un dos original mais qui n’a rien à voir graphiquement avec le jeu… Surprenant, pas très réussi, mais bizarrement j’ai aimé XD Sûrement car cela peut ressembler à une police d’écriture.
  • Un truc TRES chouette : les noms des artistes est inscrit en bas de chaque lame !
  • Lames pas brillantes mais laminées. Elles sont très fines. Relous, car elles sont très fragiles.
  • Evidemment, pas d’unité graphique. De l’autre côté, c’est varié, et c’est pour ça qu’on prend. Des inspirations et thématiques variées, du moderne et du fantastique…
  • Malheureusement, les noms de lames sont mal indiqués : des chiffres romains partout, mais pas les noms des suites. On ne peut pas différencier les mineures des majeures du coup,et comme parfois les suites sont remaniées, ou qu’on ne peut pas bien voir les symboles des suites sur les lames… compliqué.

Donc il faudra voir ce qu’il donne en tirage… Il me parle pour certains clients masculins, et pour des ambiances citadines ou modernes. Une review à compléter avec le temps !

Mon avis en vidéo : Une vidéo enregistrée il y a 3 mois. Courte, 11 minutes.


EDIT :
Après un premier essai :

Il va falloir que je revienne ici, et que j’arrive à dérouler  le fils de mes pensées. Alors même que pour moi je suis dans une phase à vide, où les énergies sont trop changeantes et spéciales pour trouver une expression visuelle, j’ai procédé à un tirage pour une amie, et voilà que contre toute attente j’ai sorti ce jeu du placard. C’est celui-là qu’il fallait, et pas un autre.

Ce jeu m’a évoqué le voyage. Un voyage culturel, un voyage de pays en pays, d’univers en univers, et puis de mondes en mondes. C’est un jeu moderne et composite, à l’image de ce que nous sommes aujourd’hui : des mélanges. Un grand vent de liberté souffle sur ce jeu pour cette raison, car d’une carte à l’autre, tous les codes volent en éclat. L’artiste a fait ce qu’il voulait, peu importe si ça tranche avec tout le reste.

Il y a des tableaux pastels, et d’autres très forts en couleurs. Je ne m’y attendais pas après le déballage il y a des mois… J’ai pris un plaisir fou à le tirer. Malgré la finesse et la fragilité des lames, un plaisir à le mélanger, à étaler son dos truffé de petits symboles d’écriture réguliers, à piocher et découvrir le style, les couleurs, le message, différent lame après lame.

Les messages, malgré la modernité, l’épur parfois, le loufoque… Les messages peuvent prendre corps et être absolument limpides. Est-ce que c’est parce que j’ai suivi la piste qu’on m’a tracée, et que j’étais réceptive ce jour là ? Ou est-ce que je peux réussir à trouver vraiment des signes clairs dans ce jeu ? La suite le dira.

Quand j’aurais terminé ce long tirage commande, j’aimerais bien entamer un cycle de travail perso avec ce jeu pour voir où il peut me mener.

Publicités

2 réflexions sur “Review du Light Grey Tarot

  1. Laouenan dit :

    Bah, ne blij ket din an tarot-mañ… Je n’aime pas et l’éclectisme graphique n’aide pas (je comprends pas pourquoi ils ont fait ce choix et non pas cherché l’unité visuelle…). Ils y sont allés aussi au moins cher pour la facture générale… Super l’Ace of Pentacles par contre mais d’autres cartes sont vraiment très moches… Tu nous tiens au courant pour la résonance avec toi ?

  2. […] Light Grey Tarot (review et infos ici) […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s