Review « Art Through The Eyes of The Soul Oracle »

Ca c’est du titre… mdr. Le nom de cet oracle me fait beaucoup rire. XD Une review d’abord à l’écrit, et peut-être une petite vidéo de présentation courte et « matérielle ».

Auteur : Cheryl Yambrach Rose
Illustratrice : Cheryl Yambrach Rose
Editeur : d’abord Daghda Vision S.R.O., mais ma boîte est écrite « US Games » elle…
Année : 2011

Photos et reviews trouvées sur le net : la traditionnelle page Aeclectic –  des images et une vidéo chez l’éditeurune review en anglais – une deuxième de quelqu’un dont j’apprécie toujours les photos –

Mon avis en bref : je me suis laissée tentée uniquement parce que c’était Noël, histoire de ne pas dépenser mes propres sous… Et je suis malgré tout assez déçue. Des esprits avec lesquels je travaille semblent vouloir passer par cet intermédiaire, mais en ouvrant la boîte, wow, que de points négatifs ! ^^’ Je vais être très schématique pour gagner du temps.

Ce que je n’aime pas : 

  • Une qualité de carte très regrettable (dorures) ! Oo  Elles étaient TOUTES collées intégralement quand j’ai ouvert, et vraiment pas faciles à séparer, hallucinant. Ensuite, quand j’ai détaché les cartes et plié un peu pour la souplesse, une bonne partie de la dorure s’est barrée, ce qui a un effet moche, et pour un jeu neuf wow… Certains coins sont mêmes abîmés alors que c’était dans une boîte en dur ! Vraiment relou. Serait-ce dû à une impression qui semble être chinoise ? … *soupire*
  • Un mélange des ambiances : très païen dans l’esprit, et énergétiquement, malheureusement le côté Avalon déborde sur le cliché plus que sur la source… On trouve un mélange avec le chrétien assez fréquent dans la branche New Age d’Avalon. Des choses qui semblent plus templières même que chrétiennes anciennes ; quelle cohérence entre les lieux et les époques ?
  • Un manque de réalisme alors qu’on se prétend païen et qu’on souhaite représenter des scènes mythologiques anciennes. Un exemple flagrant : sur la carte de Setanta, on a un beau fond, et le personnage a une belle chevelure ainsi qu’une magnifique « cape » celte avec une broche etc… mais quand on descend sous la ceinture, son pantalon a l’air d’un jean, et ses chaussures de baskets ! Oo
  • Des illustrations un peu « vides », et en fait, ce qui me gêne le plus, c’est qu’elles sont censées avoir été peintes « spirituellement » mais qu’elles ne dégagent pas grand chose…. C’est très flou ce qu’il y a derrière, pour un projet qui s’affichait vachement ambitieux / intéressant… Alors que j’avais lu l’inverse sur le net.
  • Un livret court et très superficiel, j’avais pourtant vu des photos, mais c’est quand j’ai fait un premier tirage test que je me suis rendue compte du manque. 2 pages : une image à gauche, le texte à droite. Beaucoup de blabla, et pas des masses d’informations symboliques. Or, comme la « profondeur » des illustrations laisse à désirer, on ne peut pas non plus approfondir beaucoup avec les cartes seules… A voir sur la longueur, et à l’utilisation. Peut-être que la méditation bien classique est nécessaire. Maintenant, je suppose aussi que Là Haut ça m’a indiqué ce jeu pour me faire travailler avec un support le plus « neutre » (vide…) possible afin justement de compenser….

Ce que j’aime : 

  • Une boîte à la taille exacte des cartes, compacte (bon, sauf que c’est un grand jeu lol), et en dur.
  • La « couverture » de la boîte et du livret est belle, avec un doré bien placé.
  • LE DOS DES LAMES !!! Coup de coeur absolu lol ! Si seulement l’ensemble du jeu était comme ça… (parce que ces teintes bleues et cette ambiance féérique ne se retrouvent pas du tout dans le jeu lui-même…)
  • La taille des lames : grandes, donc c’est sûr que pour apprécier les dessins c’est chouette. Maintenant comme je ne suis pas fan de tout… c’est dommage, mais pour d’autre, ça doit être très agréable. Bon, dans tous les cas, ça se prêtera bien à la méditation et à rester sur l’autel.
  • Les lames à ambiance celtique et « féérique » (au sens fort) me plaisent beaucoup
  • Une ambiance globalement très calme et calmante
  • Des images qui sont peut-être malgré tout plutôt « vivantes ». On a parfois l’impression d’être dans le cadre plutôt que de le regarder. Mais c’était trop fugace, à retester.

Peut-être que passée la déception première j’arriverai à mieux accrocher. Je pense que malgré tout il peut donner de chouettes tirages. EDIT : Revenue 15 jours après, même si je ressens parfois un énorme décalage entre le message que je reçois et le livret (et si je laisse de côté certaines lames que je trouve profondément vaseuses et new age), on trouve vraiment des réponses intéressantes. Je confirme que la texture de l’artiste (huile?) et les couleurs chatoyantes apportent une énergie chaude et douce pour répondre aux questions posées, ou donner un éclairage oraculaire. C’est l’usage qui me dira si à la longue ça tient. J’ai un groupe d’alliés qui apprécient de communiquer par ce biais.

Présentation vidéo rapide : 

Publicités

Une réflexion sur “Review « Art Through The Eyes of The Soul Oracle »

  1. Talisman dit :

    Un titre à rallonge assez rigolo et un jeu qui part dans différentes directions thématiques sans qu’elles soient nécessairement liées entre elles.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s