[Projet Phagos] 1 – Un extrait de jeunesse…

Pour plus d’information sur le Projet Phagos.

*****

La joie d’être un adolescent et de trouver des réponses intenses dans des livres a priori pas du tout littéraires.

« Nous sommes tous des espaces ouverts, non des points,
nous sommes en expansion perpétuelle, non enfermés entre des murs. »

« Tous, même l’être le plus insignifiant, nous nous développons dans toutes les directions ».

Everworld, T3 (de la VF), K.A Applegate.

Pas les meilleures citations, mais celles notées à l’époque. Celles que je n’ai pas perdues et qui étaient déchiffrables. C’est drôle, car avec le recul je me rends compte à quel point ça m’avait marquée cette série, alors que je n’étais pas croyante. Il s’agit d’une trilogie (traduite) où les héros sont des adolescents (17 ans?) qui sont projetés un jour dans un monde parallèle à travers une brèche et rencontrent les Dieux.  Si ce livre propose une rencontre figurée avec les Dieux comme incarnés, il y a beaucoup d’extraits qui parlent de … hum…. « développement personnel », ou spirituel, et humain. Chacun est poussé à bout et doit travailler sur lui-même, ses failles, le fameux « shadow work » qui m’est si cher. On affronte ses peurs, ses erreurs, on devient plus fort… Chacun doit remettre en question ses préjugés, ses croyances d’autrefois, son rationalisme etc. On rencontre quand même des êtres surnaturels et surtout les anciens Dieux ! Ca paraît vraiment con en surface, et j’avais un peu « honte » de le mettre ici, mais je me permets pour une première participation car j’avais été profondément marquée. Il y a des phrases peut-être banales qui étaient d’une puissance spirituelle à peine déguisée pour moi. Ce condensé d’épreuves de vie, cette course effrénée… ça m’avait juste parlé au coeur. Et je pense, tout à fait inconsciemment, que cette rencontre avec des êtres qui sont censés ne pas exister, cela m’avait rappelé des souvenirs personnels plus anciens… Un monde où ce que les adultes nous disent n’est pas réel existe. Un monde de dépassement. Des réflexions sur le soi, l’espace-temps, l’âme et l’esprit, le corps, les mondes parallèles, … Un mixe de plein de choses du coup, pas facile à mettre en mot.

Je commence donc ce projet de janvier avec ce salut à ma jeunesse, bien qu’il ne s’agisse pas d’un livre très consistant…  Je l’ai mis car contre toute attente il m’avait ouvert des portes, clairement, selon la définition d’Aranna, et parce qu’il s’agit d’une fiction moderne et adolescente, et pas d’un livre purement « fantasy » ou « guerre magique ». Bon au pire… je suis une mauvaise élève et je fais un hors sujet XD Trop fort pour ne pas être rappelé, trop précurseur aussi… significatif que ça soit tombé dans l’oubli jusqu’ici.

 

Publicités

2 réflexions sur “[Projet Phagos] 1 – Un extrait de jeunesse…

  1. Aegiale dit :

    Tiens, ça fait partie des trucs que j’avais mis de côté pour les lire avant que mes loulous les lisent et que finalement j’ai pas lus…
    Le projet m’intéressait, mais ça va être trop pour moi; du coup je vais me contenter de lire les participations des autres.
    En tous cas, je ne te trouve ni HS ni mauvaise élève sur ce coup….

  2. Laouenan dit :

    Ah ben zut alors, je croyais que c’tait un article sur un philtre magique pour rajeunir… 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s