Review de l’Enchanted Lenormand !

Alors ça, j’ai mis en pause les 3 autres reviews que j’avais prévu pour mettre celle-ci en premier. Un ENORME coup de coeur que je voulais absolument partager. Ca va me prendre du temps mais promis je vais vous rédiger aussi une review écrite. Pour ceux qui n’aiment pas les vidéos, pensez à faire comme s’il s’agissait de la radio ou d’un mp3, lancez la vidéo et écoutez là plutôt en faisant autre chose.

(edit : bon ben finalement j’ai écrit la review du même coup)

Auteur : Caitlin Matthews
Illustratrice : Virginia Lee
Editeur : Watkins publishing
Année : octobre 2013
Coffret : livre de 160 pages + (très!) grand poster pour les grands tableaux + 37 cartes + 2 cartes
Prix : un peu moins de 14 euros (comparer sur les différents sites de référence)

BREAKING NEWS ! Petite Lumière m’informe que ce jeu sortira en français aux éditions Trédaniel au mois de Novembre !

Photos ? On en trouve plein en ligne déjà ! Je vous renvoie au blog de l’artiste qui en a de superbes, et autant lui rendre grâce ! La Sibylle en avait aussi posté une série sympa.

En bref : Je dirai le top 3 des meilleures sorties de la rentrée !!! J’ A-D-O-R-E !

  • Des illustrations dessinées avec une « patte » très marquée
  • Un univers très approfondi sur les contes de fée (d’où « enchanted)
  • Des cartes d’une taille idéale, taille « poker » (tiennent dans la paume)
  • Des cartes avec un fini glacé, qui met en valeur je dois l’admettre même si d’habitude je n’aime pas
  • Cartes souples mais pas trop fines
  • Alternative devenue habituelle dans les Lenormands : deux hommes et deux femmes. Mais! Avec une spécificité qui peut faire sourire…. deux caucasiens et deux métis…
  • Une 37e carte non traditionnelle : « the Diviner » (la voyante)
  • Une adaptation de deux cartes : le 11, habituellement le fouet, est devenue un balais (justifié à la page correspondante du livret) ; la 36 finale, la croix pour représenter entre autre le fardeau, est ici « the Trial », c’est à dire l’épreuve. Deux adaptations qui se justifient très bien par l’auteur et s’intègrent aussi à la dynamique du conte.
  • Et justement, les Matthews sont des spécialistes de la littérature… anglaise, arthurienne, celtique, des mythes, et AUSSI du conte de fée ! Et du « story-telling » (avaient sorti il y a longtemps une grande série de jeux de cartes pour inventer des histoires). L’univers en est imprégné, Matthews se lie à merveille à la spécificité verbale du Lenormand. Magique.
  • Un livre d’enfer !!! TOUT y est, c’est un tour de force. Toutes les informations de base minimales y sont données, sur tous les sujets, et pas plus ! Ainsi, vous obtenez clés en mains énormément d’outils et se lancer dans l’apprentissage. En 160 pages, record inégalable.
  • Des informations sur la pratique quotidienne, les paires, les triples en ligne, les triples avec focus sur le milieu, les triples avec focus sur la fin, le 3×3, le grand tableau, le tirage quotidien, deux excellents exercices en plus pour le tirage quotidien et même en tirage, des exercices spécifiques au « diviner », comment aborder un jeu au départ avec le significateur, les symboliques de la cartomancie traditionnelle, la numérologie, les bilans, les mots clés, les associations courantes, comment tourner une bonne question, etc etc etc !!! TOUT y est je vous dis ! C’est facile à lire, agréable à lire, juste génial…. Bref, excellent aussi pour les purs débutants. Hallucinant.
  • Et EN PLUS, une bonne qualité ! Un papier agréable, des couleurs pour les illustrations et les tirages ! Et une disposition très claire (avec aussi une architecture / structure bien étudiée)

Vos questions 

La Sibylle : « J’ai lu une critique d’une femme très mécontente sur la qualité du carton des lames, elle disait qu’après les avoir utilisées une dizaine de fois elles étaient déjà abîmées, qu’en penses-tu? »

Oui effectivement. J’ai mentionné à un moment donné que je les avais déjà abîmé à la première utilisation, donc oui, je crois que c’est une interrogation réelle. La « patine » (film brillant) n’est pas de la super cam, et je crois qu’on peut vraiment « marquer » les cartes très facilement = rayer, érafler, etc.

Review en vidéo :

Tirage à deux lames

De multiples exemples de tirages courts à deux lames !

Arcanae Mirror

Voici quelques propositions, non exhaustives et à adapter à volonté, pour un tirage à deux lames :

T2L

*******
**1*2**
*******

1- Le début : Cette position dresse les tendances de la phase initiale d’une période donnée.

2- La fin : Cette position dresse les tendances de la phase terminale d’une période donnée.

***

1- Avant : Cette position permet de prendre du recul et de mieux comprendre les mécanismes, tant intérieurs qu’extérieurs, qui ont conduit à un évènement marquant dans la vie du consultant.

2- Après : Cette position attire l’attention sur ce qui aura fondamentalement changé dans la vie du consultant et/ ou en lui-même, suite à cet évènement marquant.

***

1- La situation : Cette position redéfinit le contexte, potentiellement sous un nouvel éclairage, dans lequel se trouve le consultant en ce qui concerne un domaine précis ou dans l’ensemble.

2- L’évolution : Cette position révèle l’évolution naturelle…

View original post 489 mots de plus

Féminitude – La muse

Une nouvelle carte de cette série. Merci de respecter mon travail.

« Si vous fermez les yeux après avoir regardé cette lame, vous devriez sentir de grands remous. Une énergie en spirale se déploie, comme un courant d’air contrarié par ses frères. Vous êtes comme un papillon qui a pris son envol, et qui cherche tantôt à se laisser porter, tantôt à naviguer sur les flux. Êtes-vous en bas, en haut, très haut ? Êtes-vous bien droit, êtes-vous penchés sur le côté ? Êtes-vous stable ou en mouvement ? Est-ce que vous les sentez, comme des pressions sur votre corps, ou comme des cordes qui vous tirent, une force qui vous aspire ? La muse est comme ce vent qui vous porte… cependant, elle n’est pas extérieure, est en vous. Elle est vous. Elle est l’attitude que vous adoptez pour trouver un chemin réceptif aux forces qui vous traversent tout en tendant vers votre objectif ou votre désir. Lorsque vous vous trouvez en plein coeur de cette dynamique, alors vous êtes remplis de mille idées, d’envies de vous exprimer… la créativité règne. Vous percevez, recevez, et vous pouvez aussi donner. Répandez cette énergie autour de vous. Réalisez-vous. »