Review du Tyldwick Tarot

Auteur et illustrateur :  Neil Lovell
Année : 2013
Editeur : auto-publication de grande qualité, tirage à 2000 exemplaires.
Package ? Une boîte en carton, les cartes à la tranche dorée, aucun livret ou précision.

Le must : allez directement sur le site de l’auteur pour voir TOUTES les lames en hautes définitions, et avoir des infos. Franchement allez-y, parce que dans ma vidéo on voit pas grand chose… C’est par ici (entrez dans le site et cliquez sur « explore »).

Le plus : Marcus Katz a proposé une vidéo de review à chaud que j’ai trouvé géniale, et il exprime de ressentis extrêmement proche des miens. Il explique plusieurs choses sur les cartes, exprime ses impressions sur la spécificité du jeu, donne des exemples etc. Par ailleurs, il propose un excellent tirage spécifique de ce jeu à la fin !

Maintenant comme d’habitude, à vous de chercher des reviews complémentaires sur le net, les grands blogs de tarots ont commencé à en proposer (aeclectic qui n’est pas un blog, Samhain je ne sais plus quoi etc)

EDIT : une excellente review de Le Fanu, qui reprend également tout ce que je n’arrivais pas à mettre en mots… Sublime.

Photos persos : à venir !

Le dos des lames

Les dominantes des 4 suites mineures

Le jeu complet, quelques majeures, tas de mineures, boîte.

Allez directement sur le site pour admirer les détails (donné plus haut). Pour voir un rendu plus réel des couleurs je vous conseille la vidéo de Cerry.

Présentation « technique » rapide :

  • Format tarot classique, lames pas trop grandes (bien en mains !)
  • Tranches dorées, mais ne collent pas !
  • Les lames glissent bien (voire beaucoup)
  • Tarot 78 lames classiques, avec juste la lame XI rebaptisée « Fortitude »
  • Noms des majeurs en bas
  • Noms des mineures en haut
  • Les mineures ont de légères dominantes de couleurs propres

Mon avis en bref : En cours !

Un jeu difficile à prendre en main pour sûr !

Les choses peu convaincantes ou troublantes :

  • La boîte, pas nécessairement de super qualité. Elle n’est pas faite maison, c’est qualité imprimeur, mais je ne suis pas sûre que ça soit « meilleur » que pour un jeu lambda. Bon, ce n’est que la boîte, mais j’aurais bien aimé qu’il y ait aussi une spécificité sur ce point.
  • Les cartes auraient-elles mérité d’être un peu plus grandes pour profiter mieux de la beauté des illustrations ?
  • Les images sont-elles moins contrastées qu’en ligne ? Une impression de « lisse » / manque de profondeur semble émerger…
  • Un prix qui peut faire peur / être un critère rédhibitoire (65 euros environ), mais une oeuvre de maître

Ce que j’adore, un gros coup de coeur qui ne s’explique que difficilement :

  • Le côté déserté, sans personnages
  • L’épuration à l’essentiel, tout en étant personnel (à l’artiste)
  • Un côté intimiste / intime du coup
  • Les souvenirs personnels que cela m’évoque, notamment des lieux précis en Italie (capitole, villa d’Este, Ostia, …)
  • Une esthétique mixte, d’inspiration Renaissance, vanités, XIXe siècle
  • Encore une chose qui est personnelle sûrement, mais franchement je trouve qu’il y a quelque chose de woolfien dans l’esthétique aussi… (non non, je suis à peine obsédée)
  • Des émotions fortes qui me parlent dans les cartes, nostalgies, solitude, …
  • Des illustrations à tomber par terre
  • Une unité visuelle, cohésion dans la construction hallucinantes

Beaucoup de remarques sont difficiles à résumer à l’écrit car elles présentent les cartes. J’ai résumé tant que j’ai pu le contenu de la vidéo, mais ça ne remplace pas. ^^’

Ma vidéo review :

Publicités

4 réflexions sur “Review du Tyldwick Tarot

  1. Brume Follet dit :

    Les lames sont superbes et dérangeantes… Ce côté nature morte, vide, ça me fait drôle.

  2. Vincent dit :

    J’ai regardé le site. Tu as raison, il y a quelques choses de fort dans ce jeu. J’aime beaucoup ce design. Ça me fait un peu penser à un jeu vidéo « Myst ». C’est un vieux jeu, où tu parcours des lieux, où les objets et l’architecture dégagent une force. Les personnages forts du jeu étant très absent, tu apprends à les connaître en te baladant dans leur cadre de vie, découvrant objets du quotidien, photos, livre et tableaux.

    Comme Brume Follet, je le trouve superbe et dérangeant.

  3. Laouenan dit :

    J’adore la tranche en or après cela semble un peu « hermétique » l’approche visuelle mais c’est très original.

  4. Excellente la référence à Myst Vincent !!!! Effectivement c’est un de plus vieux jeux qui ont marqué l’histoire…. et dans un genre différent on retrouve les lieux désertés, les objets, les scènes etc…. Merci!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s