Tirage du jour

Un tirage rapide effectué avant une longue journée de travail ! Que je poste ce soir rapidement avant de retourner bosser… Il est super représentatif en fait, donc je n’entrerais pas dans les détails mais je tenais à montrer cette « tendance ».

Voici 4 cartes, tirées en deux fois. La question de départ était  : « montres-moi où j’en suis, ce que je dois apprendre aujourd’hui ». Et le résultat ayant montré une dichotomie, j’ai voulu tirer une autre carte pour compléter, avoir un conseil, et 2 autres sont sorties.


 C’est un exemple de tirage parfait : dans la structure et les illustrations. Voici comment observer en vrac :

  • Deux fois le même schéma ! Une carte super positive (Justice) entravée par le 5 de bâtons, ce qui m’a fait tirer une deuxième fois, mais la deuxième série répète l’idée, une carte positive (Monde) et une carte « négative », le 9.
  • Dans les 2 « tirages », il y a une majeure et une mineure : cela représente bien qu’il y a une tendance très importante à l’oeuvre dans la vie du consultant, mais elle est contrecarrée à chaque fois par une mineure. On peut voir ça comme le quotidien qui trouble l’évolution globale. 
  • D’un côté 2 majeures superbes et entièrement positives, la Justice pour l’équilibre, l’action, et le monde pour un accomplissement ; de l’autre côté, deux mineures très « sombres », le 5 ayant toujours une symbolique « difficile » et le 9 étant ici représenté de façon très sombre avec ce monstre qui rôde et toutes les épées.
  • Ensemble Justice + 5 de bâtons : l’action est plutôt contrecarrée par la suite de bâton, donc le feu, la volonté, le tiraillement (le 5).
  • Ensemble Monde + 9 d’épées : l’accomplissement lui est contrecarré par la suite d’épées, donc les pensées parasites, les monstres du passé (ou du présent)
Publicités

Review du « Victorian Flower Oracle »

Auteurs : Alex Ukolov & Karen Mahony & Sheila Hamilton
Artiste : illustrations du français J.J. Grandville
Editeur : Magick Press….
Lames : 40

Photos : voir toutes les lames chez la Sibylle ! Ca donne une bonne idée, mais je trouve que ça ne rend pas hommage à la qualité du jeu.

En bref : J’ADORE ! A prendre bien en mains, mais très efficace comme oracle et agréable à utiliser !

Review vidéo :

Une vidéo complémentaire (1mn) avec plus de lumière pour les couleurs et surtout le détail de la bordure :

=> Lire la Review de la Sibylle

Tirage croisé

Un petit tirage perso tout simple que j’aime beaucoup :

  • 3 cartes pour donner un aperçu de la situation (ou de la semaine etc) ; les problèmes / noeuds du moment
  • 3 cartes d’un autre jeu pour conseiller sur la démarche à adopter, se débloquer etc

Ici j’avais choisi d’utiliser en couple les 2 jeux de Paulina Cassidy (Joie de Vivre + Paulina). Le Paulina en haut pour pointer du doigt les noeuds, le Joie de Vivre en bas pour les éclairages.

Etude du tirage

Paulina Tarot 

La première série de cartes du Paulina correspondait aux noeuds actuels de ma situation.

Le premier aperçu est très clair : que des coupes ! Et oui, c’est extrêmement émotif et troublé depuis plusieurs mois… Mais j’ai noté un schéma intéressant : 2 cartes « conflictuelles » entourent une carte d’équilibre. Je suis donc dans une phase qui cherche à se stabiliser, et à retrouver la sérénité.

Le 4 de coupes : Le 4 est d’habitude une carte de collaboration, de construction. Ici, le personnage est détourné et semble « bouder » pour faire simple. Je me vois ainsi perchée sur un monticule, les yeux fermés, les bras croisées…. incapable de saisir les coupes, les accomplissements émotionnels, et de récolter les fruits de mon travail personnel. Un ami se tient là pour tenter de me « remonter le moral », de me montrer les joies. Je n’arrive pas à saisir les opportunités, et à mon avis cet émotionnel est lié à des choses tout à fait concrètes sur le plan matériel (récolter les fruits du travail). Le livret souligne une distance émotionnelle, un mode défensif, l’hésitation et le doute, le manque de motivation. Il indique qu’on renie ses talents et qu’on ne croit pas en soi…. dans le mille.

L’As de coupes : Une jolie carte, avec un personnage souriant, qui semble suivre le flux. Le flux de la coupe, le flux harmonieux de ses cheveux, la lune…  La coupe est pleine, on maîtrise, on est équilibré. Cette carte montre que cette possibilité est toute proche, que j’ai en moi les graines de ce personnage. Je ressens de la douceur, du calme. Une sorte de sérénité face à tout, aux événements, à soi… Le monde représenté est « lunaire », ça m’évoque quelque chose mais je n’arrive pas à dire quoi. Le livret parle des 5 sens (et dieu sait à quel point c’est juste pour moi aujourd’hui!), de l’océan qui nourrit, de l’éveil, du pouvoir inconscient (oui mon inconscient est très efficace…), et d’un nouveau départ. Cette dernière proposition est probablement la plus juste. De nouvelles idées à venir, et une confiance en son inspiration (en vue de créer / produire).

Le 5 de coupes : C’est sûr que quand j’ai vu cette carte je me suis dit « merde ». C’est pas folichon, plutôt déprimant. J’ai ri un peu aussi, car le personnage a l’air d’une sainte avec son auréole… « ah bon, je suis une sainte ? » (mais non la blague pourrie). Par contre le côté visuel est très frappant : le personnage est complètement prostré. Ca représente à la fois une grosse tendance dans mon attitude, un problème connement physique de maintient, et ma phase actuelle d’abattement émotionnel.  Du moins, une phase que j’ai traversé il y a peu. Ca m’évoque aussi le deuil ces couleurs, et ce voile… un deuil d’une période, un deuil de soi. Un repli, une blessure… un monde intérieur, se courber pour se protéger de l’environnement. Une fois de plus je note quelque chose de très important qui me touche : j’ai deux amis à mes côtés qui me suivent, même quand ça ne va pas.  Le livret confirme et affine la justesse de la carte : elle marque la fin d’une période de regret / tristesse, et annonce une sorte de nouveau départ. Ce que j’avais raté, c’est l’espoir dans cette carte. Elle paraît très sombre et triste, mais c’est la fin de ces énergies. Le manteau rouge souligne une idée de grande force intérieur, d’un espoir et un courage renaissants, et la passion.

Joie de Vivre Tarot

La deuxième partie du tirage, 3 cartes pour éclairer sur les noeuds en question, quoi faire, comment y remédier.

Le 2 d’épées : Les cartes du Joie de Vivre sont beaucoup plus incises, le message est beaucoup plus visible pour moi. L’épée pour l’intellect, la pensée, et la décision… avec la carte 2 = dualité. Dans le mille ! Cette carte m’indique qu’il faut lâcher un peu prise, fermer les yeux pour trouver la réponse en moi : savoir écouter mon intuition (le 3e oeil ouvert). Une épée dans chaque main… il n’en faut qu’une pour se battre, et éviter l’éparpillement (les petites flèches).

Le 2 de bâtons : Encore un 2 ! La dualité est mon amie. Les bâtons, la création… toujours le même sujet (que je n’ai pas nommé ici pour n’exposer que la structure d’analyse et pas les trucs personnels). L’image est magnifiquement claire : j’ai deux bâtons pour cheminer… l’équilibre entre 2 polarités. Le masculin et le féminin, le soleil et la lune, le rationnel et l’irrationnel….. Visiblement actuellement je devrais me pencher surtout sur une seule : le soleil, le rationnel, pour construire et avancer. Et vu le projet en question, c’est rigolo d’avoir la chouette du savoir perchée sur ma tête… Que symbolise ne revanche la sphère de la terre en suspension sur ma main ? Je pense à une autre métaphore d’équilibre ou de création… Et je note aussi un rappel troublant : le personnage « surfe » sur des vagues, vagues qui me rappellent la suite de coupes du dessus, et qui confirme le lien entre l’émotionnel et le travail, la création. La pieuvre bien qu’elle soit trop mignone évoque peut-être notre « monstre intérieur » à dompter, notre face sombre à intégrer. (Le livret parle de clarté, d’harmonie et de pouvoir créateur.)

Le 6 de coupes : Et finalement la dernière carte, un 6, à nouveau de coupes ! Un conseil qui retourne au domaine des émotions. Paradoxalement, le personnage me semble pleurer (les traces bleues sous les yeux), mais elle sourit. C’est une forme nouvelle d’apaisement à chercher, qui poursuit exactement la carte du deuil du Paulina pour moi. Ici encore avec deux amis, je danse… c’est le moment de célébrer la vie, de faire un peu la fête. Un monde marin, mon élément, pour s’apaiser et construire à plusieurs. L’idée peut-être (mouvement des bras, des perles….) de suivre, de danser avec le flux ? [Le livret confirme l’idée de deuil, de ne pas s’accrocher à des « choses » passées, de ne pas céder à la nostalgie / mélancolie. Se centrer sur les succès, les réussites, et s’entourer pour retrouver son enthousiasme, pour agir au mieux, atteindre son but]

Review « The Flower Speaks » Deck

Auteur et artiste : Marlene Rudginsky
Editeur : US Games
Année : 1996 ?
Lames : 52
Structure : 22 majeures, 4 cartes pour chaque suite mineure (éléments), cartes énergétiques (représentent le changement), et cartes de « croissance végétale » appelée de « guidance ».

Photos : L’album de la Sibylle.

Pour faire bref :
J’ADORE !!

Review en vidéo :

Pour les informations complémentaires, je vous renvoie à la vidéo de la Sibylle.

Cartes florales et messages divins

J’ai posté récemment sur mon site dévotionnel égyptien un témoignage sur les cartes. Il correspond donc à trois types de travaux  (catégories ici) : mon travail polythéiste, mes expériences persos avec les cartes, et aussi une « étude » thématique.

Pour faire simple, j’y parle des cartes pour communiquer plus précisément avec Nefertum, le Dieu des fleurs entre autres, et du coup, je me suis lancée dans l’exploration cette thématique des jeux « à fleurs ». C’est court, j’ai glissé quelques mots sur les différences entre les jeux, ce que j’en tire dans mon travail personnel.

Je fais le choix de ne pas « republier » le texte, le copier, mais de vous y renvoyer, pour respecter les énergies diverses, et de simplement l’annoncer ici pour garder une trace dans ce « journal ». Ca sera pratique pour ceux qui ne sont pas sur le groupe facebook pour suivre les news, et ça permet aussi à ceux qui naviguent le site (la partie spirituelle ou la partie carte) d’avoir un panel étendu. C’est un peu particulier, mais c’est un choix.

=> Aller lire l’article.

Knight of Pentacles – G&S

Voici une étude de 78 Keys to Creativity sur cette lame du Ghosts and Spirits Tarot :

 My question was, “What’s the outlook for spiritual and creative goals this month?” 

A Moss Maiden stands ankle-deep in a forest pool.  Her clothing woven from moss and golden leaves.  The Moss Maiden offers protection, healing, and advises us to trust our instincts… even if our progress isn’t quite as good as we’d hoped for.

Actions for the Month Ahead:

1. Examining where we’ve been applying our energy, how we’ve been applying our energy, and the outcome of this application will help us decide how best to spend our energy during the next lunar cycle.  This might be a challenging thing to do at this time of the year but the reward will be a practical and beneficial approach that increases the chances of a successful outcome later on.

2. Some of us may experience a desire to connect with or to be of service to nature.  We may find ourselves looking to communicate with the spirit of the season.  Journeys into the wild can help facilitate this connection, and some of us may also be building a sacred space to provide a focal point for our communications with the natural world.

3. A positive, calm and methodical approach will help us make the best of any opportunities that appear this month.  We’re being advised to encourage ourselves to stay on task, and to forgo the need for quick results.