Review The Hobbit Tarot

(l’image provient de la review plus bas)

Auteur : Terry Donaldson
Artiste : Peter Pracownik
Editions : U.S. Games Systems, Inc.
Lames : 78
Structure : traditionnelle
Deck simple avec livret blanc de 95 pages, de taille « courante ».

Une review anglophone – allez y pour avoir un aperçu des lames, quelques unes quand même :

Trois lames trouvées par Llyrian sur ce site :

(cliquez « afficher » pour voir en grand)

Points négatifs :

  • Grosse déception sur l’exploitation du potentiel du thème ! Le Hobbit est un univers super vaste en termes des possibilités, des scènes, de personnages, d’idées… et là, finalement les lames se ressemblent beaucoup trop. Une mauvaise surprise
  • Des cartes étrangement vides : cela participe aussi de la répétition constante : les eaux, les herbes, les arbres, les rochers, sont toujours assez isolés. Des cartes épurés oui…. mais placer juste un personnage au centre, dans une pause pas très explicite, et avec toujours le même décor… pourquoi pas plus de symboles et de détails, avec la richesse offerte à portée de main ?
  • Comment alors interpréter ? Pas facile d’utiliser son intuition pour déchiffrer, les lames sont mal construites… Les lames sont parfois complètement « opaques » par rapport aux significations proposées.
  • Des lames étrangement figées : pas assez de mouvement à mon goût, dans un thème qui parle d’aventures rocambolesques, de rebondissements constants. Personnages qui font trop souvent les mêmes actions, et des pauses… pas très réalistes ? Je ne sais pas si c’est le mot. Même quand ils sont en mouvement, les personnages sont « plats » / fixes.
  • Trop d’uniformité…. encore une fois, c’est sûrement à cause de mes attentes, de ma connaissance de l’univers. Mais les cartes sont trop « bleues ». Toutes les cartes ont la même teinte dominante, pas assez de marrons, de verts, de violets ! Etonnant. Ca produit un ensemble homogène soit, mais trop plat du coup, comme le reste ne rattrape pas… Un point un peu à part, car ça peut être vu comme un point positif. Aussi, ça adoucit énormément les énergies et le message.

Points positifs :

  • Un jeu qui n’est assurément ni une redite de l’auteur, ni une redite de l’illustrateur. Le tarot du Hobbit ne ressemble pas du tout à celui du SdA….
  • Un livret bien foutu. Une petite intro pour ceux qui connaissent mal, et on engage directement notre affaire. Il y a peu de texte, mais je le trouve particulièrement explicite. Un résumé de l’histoire du hobbit, puis une interprétation divinatoire. Parfois les deux sont complètement sans lien… mais la plupart du temps, dans mes lectures, et là c’est l’expérience qui compte, ça marche du feu de dieu.
  • Des messages très clairs. On se pose une question, et le livret va droit au but ! Dans mes tirages, j’ai trouvé ça juste hallucinant cette précision (concise en plus). Ca met le doigt juste où il faut.
  • Un joli dos ! En plus il permet d’être renversé.
  • Une esthétique beaucoup plus accessible que le jeu du SdA complètement kitsch.
  • Des cartes mates ! J’aime les cartes mates….. elles ont une belle finition.
  • Elles glissent bien ! Juste ce qu’il faut, pour les mélanger, et pour les étaler, mais pas trop.

Un premier bilan ?

Peut-être trop enthousiaste, et trop pleine d’attentes, et comme je n’avais pas pu voir toutes les cartes avant, j’ai été nécessairement déçue en le recevant. Tant de potentiel, et si peu pris en main… Mais en fait, c’est l’utilisation qui catégorise tout de suite le jeu : ça marche ou pas. Et malgré toutes mes déceptions, l’expérience a été foudroyante de justesse et d’efficacité. Donc au diable les critiques, car le jeu fonctionne et répond, c’est le principal.

Une review à compléter dans plusieurs mois quand j’aurais mieux expérimenté avec ce jeu.

Publicités

2 réflexions sur “Review The Hobbit Tarot

  1. GLP dit :

    C’est vrai qu’à les regarder, il y a un coté statuaire avec des postures pas très esthétiques comme Gollum par exemple. Le dos des cartes du Tarot du « SdA » est moche je trouve, comparé au dos du « H » … Et quand je vois le choix visuel pour des Arcanes Majeurs pour ces cartes : http://newpathstarot.com/wordpress/wp-content/uploads/2012/04/Hobbit4B1.jpg
    ben je me dis : « je comprends pas ». Je pense que cela est plutôt capillotracté. On cherche à tout prix à coller des choses du récit du « Hobbit » pour donner du sens à la carte et établir une grille de lecture. Je sais pas. C’est l’impression que cela me donne. Mais tu es plus ouverte que moi dans le domaine du tarot et donc tu vois avant tout le potentiel « outil » de ce tarot qui semble finalement fonctionner.

  2. En fait ça n’est pas capillotracté 😉 L’auteur est vraiment super doué… je m’en suis rendue compte en suivant ses travaux. Féru d’occultisme, et vraiment calé sur l’analyse de Tolkien. C’est juste que ça n’est pas transparent, et ça sera un problème pour certains ! Tout le monde n’y pourra pas découvrir des choses, il faut pousser le travail. Mais quand on le fait, je crois que ça peut donner un travail du feu de Dieu…. Pour cette raison que j’ai repris mes articles personnels sur Tolkien et que je vais poursuivre, afin de me constituer une base pour approcher les 2 jeux.

    C’est vraiment un mélange du travail de fond sur le tarot, et de celui que Tokien.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s