Féminitude – l’Arbre Renversé

Une nouvelle carte pour relancer un peu cette série. Merci de respecter ce travail.

« Lève ton oeil vers le ciel et contemple la voûte du cosmos. Observe les motifs parmi les étoiles, y vois-tu des signes ? La lumière perce depuis d’autres galaxies. Le monde supra-lunaire disaient les anciens… les Dieux sont censés s’y trouver, peut-être que de là-bas nous parviennent des fragments de vérité. Trouve ta propre poussière d’étoile, celle qui est tombée sur ton chemin pour te guider, mais aussi celle qui est en toi.

Regarde aussi où tu marches, prends garde à ne pas tomber. Étends tes bras, tes jambes, ressens chaque membre rattachés à ton corps. Les connais-tu bien ? Peux-tu sentir les muscles vivre et se contracter ? Sens-tu les articulations qui bougent, celles qui devraient être renforcées ? Arrives-tu à assouplir ton diaphragme ? Inspirer… expirer…. inspirer… expirer… Respires-tu à pleine capacité de tes poumons ? Es-tu détendu, en confiance ? Est-ce que tu sens tes pieds qui marchent sur la terre, dans ta chaussure, le contact avec la semelle, et le contact de la semelle avec le sol ? Est-ce qu’il t’arrive de conscientiser ta marche ? D’être heureux de pouvoir fouler la terre ? Essaie de marcher pieds nus pour resserrer les liens avec la Terre.

Est-ce que tu sens son battement ? Est-ce que tu sens qu’à l’intérieur Elle vit ? Sous tes pieds se trouvent tes racines. La gravité te porte, te fait tenir debout, et la terre aussi, te soutient. N’oublie pas qu’en tant qu’être humain tu possèdes aussi des racines invisibles. Que quand tu marches, ces racines sont d’autant plus actives, et que tu peux échanger avec la Terre. Quand tu doutes de toi, quand ton corps n’est pas équilibré, et quand ton regard perdu dans le ciel ne trouve pas les réponses, alors tu peux te tourner vers la Terre. Elle peut t’aider à retourner au centre de toi.

Notre place dans l’univers est en équilibre entre le Ciel et la Terre d’où nous venons. Avec au cœur de notre être un noyau de terre, et une poussière d’étoile. »

—–

Pour les prochains articles, j’essaierai de rajouter l’extrait du livret si cela peut intéresser.

Publicités

9 réflexions sur “Féminitude – l’Arbre Renversé

  1. alexcamu dit :

    Quel est le jeu sur lequel tu travailles?

  2. Je suppose que tu demandes par là d’où provient cette carte ? C’est dans le titre 😉 Le jeu s’appelle le « féminitude ». J’ai une catégorie entière pour réécrire ce jeu : le livret ne me convient pas du tout… donc je médite, je réécris tout (c’est ça que j’entends).

    A noter que je n’ai toujours pas acheté le jeu, car je trouve les lames de Myrrha trop brouillonnes et enfantines ici… mais peut-être que j’y viendrais.

  3. Siduri dit :

    J’adore ❤ (sérieux, c'est quand que tu sors ton oracle/tarot avec de belles méditations de ce genre pour chaque lame ? :D)

  4. Quand j’aurais des balls ? *hem hem* ^^’ Sérieusement, c’est un peu trop chaotique pour l’instant… le timing ne me paraît pas juste. Mais y a moult réflexions en route.

  5. alexcamu dit :

    Arf! je suis surpris par le nom du jeu. Je ne critique pas le jeu en soi (je ne le connais pas) mais le choix du nom est étrange. M’enfin! Tu devrais peut-être diriger tes méditations vers de l’imagerie et commencer à créer tes propres lames. Tu pars d’un concept, tu apportes une vision globale et tu prends le temps de zoomer sur chaque détail. Pour peu que tu sois douées en dessin, le travail devrait se faire facilement. Au pire, demandes de l’aide pour matérialiser ta vision.

  6. Yavanna dit :

    Merci de ces mots… Tu me donnes envie d’aller cheminer dans mon bois chéri tiens…

  7. Alex : surpris car tu ne connais pas l’auteur, mais dans le milieu, elle est TRES réputée pour tout ce qui touche au féminin… et donc ce jeu risquerait de te décevoir si tu t’interrogeais, car il parle de ces archétypes là, même si certaines cartes sont neutres (les arbres notamment).

    Côté jeux, j’ai déjà des choses en route, j’ai écrit plusieurs articles sur le sujet ^^ Mais merci de l’idée. SI je ne me lance pas justement, c’est parce que je ne sais pas dessiner. Je fais ma sauce, c’est très naïf, et je ne sais pas si ça plairait. Mais de toute façon pour savoir, il faudrait essayer, me lancer. Seulement ça n’est pas au goût du jour encore (du moins ce que j’ai dans mes cartons restera dans mes cartons).

    PS : une phrase que je n’ai pas bien saisie : « Tu devrais peut-être diriger tes méditations vers de l’imagerie » => que voulais-tu dire par là ?

  8. alexcamu dit :

    C’est vrai que c’est vague, désolé. En fait quand on médite, en toute logique, on est censé être en réception d’informations car on a fait taire notre mental, notre pensée consciente. Pour ma part, quand je reçois de l’info (inconsciente) c’est plus sous forme de concepts, de mots. Je vois les lettres mais pas le symbole, je sais qu’après méditation, je peux repenser ces mots et visualiser une image correspondante, un dessin, une photo, une scène. C’est ce que je voulais dire par « diriger la méditation dans l’imagerie ».

  9. Ah je vois, on fonctionne à l’opposé 😉 Je reçois des sensations surtout, donc c’est une galère pas possible à mettre en mots si je le souhaite lol. Le langage de l’image et des sens est plutôt mon langage premier ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s