La Loi du Silence

Un petit message pour prévenir d’un petit remaniement d’activités.

Mon année sacrée commence à cette charnière 31 Octobre / 1er Novembre avec une très importante ouverture, la fête des morts. Malgré toutes les difficultés que cela va représenter pour mon côté impatient et toujours trop prompt au partage, je voudrais effectuer une « retraite » : un mois de silence pour ce mois de mort, en lien avec mon travail avec mes ancêtres et les esprits de morts. Cela voudra dire aucun article ni français ni anglais, pas de vidéo, pas de podcast (d’où les publications récentes) ; éventuellement pas de facebook si j’y arrive. Dans tous les cas toutes mes autres activités seront restreintes : lectures de blog oui, mais commentaires pas forcément, forums presque pas etc.

L’expérience sera intéressante peut-être d’autant plus que ça sera difficile. Mais j’ai besoin de me retrouver uniquement avec mes proches, et les défunts. Les amis qui sont en contact par le net pourront sans soucis me mailer. Cette dynamique particulière me permettra d’accentuer la phase de repli que je voudrais installer, après tous les bouleversements récents, et les besoins à venir, pour honorer et me rapprocher d’Eux. Le tabou du silence avait déjà pointé son nez il y a un an, sur certains aspects, et désormais je ne partage plus du tout ma spiritualité ici (j’essaie néanmoins de donner des pistes sur mon blog anglais pour ceux qui peuvent), et je crois que cela va beaucoup se renforcer car de l’Autre Côté on m’y encourage à nouveau.

En tout cas je vous souhaite à tous une entrée dans l’hiver sans encombre, au plus près de vos proches. N’oubliez pas les défunts et vos ancêtres…

Paeonia Rockii (by Linda Elvira Piedra)

Publicités

Review Shadowscapes Tarot

Auteurs : Stéphanie Pui Mun Law (la quasi totalité) et Barbara Moore (seulement l’intro)
Illustratrice : Stéphanie Pui Mun Law
Structure : 78 cartes
Adaptation : les cartes mineures sont très fortement liées aux éléments
Coffret(s) : possibilité d’acheter juste les cartes, les cartes et un livre. Possibilité d’acheter deux livres illustrés spécialisés, un pour les majeures et un pour les mineures.

Site de l’auteur pour admirer les lames : http://www.shadowscapes.com/Tarot/cardsmain.php?suit=0 (après tout ça sera meilleur que mes photos…)

Photos persos, juste pour vous montrer le tour des lames. Dans la version français, c’est un magnifique argenté il me semble. Ici c’est un violet clair argenté. Détail bête, mais c’est en continuité avec le dos et les lames…. moi j’avais été déroutée car je trouvais que l’argenté mettait mieux en valeur le jeu. Bon elles sont floues, mais on s’en fiche, c’est pour la couleur. Vous avez 3 cas, tantôt plus argenté, tantôt violet : 123 + le dos des lames

Insolite : il semble que la version française du coffret soit mieux réussie que l’anglaise ! J’ai eu la grande surprise de voir a) que le coffret était rigide et solide alors que le coffret anglais est dans un piètre carton b) le livre est en couleurs !! Il permet ainsi de voir en plus grand les détails et les couleurs des cartes…

Vidéo review :

Podcast 9 : nouvelle méditation guidée !

Bonsoir à tous !

Voici un nouveau podcast pour la Radio ! Shinny Naedune s’est lancée après plusieurs mois de réflexion, après mon invitation aux « auditeurs » de participer à la radio 🙂

Ici il s’agit donc d’une méditation guidée sur le thème du pouvoir : qu’est-ce que le pouvoir, intégrer son pouvoir. Un petit peu moins de 9 minutes. Shinny, si tu as envie d’ajouter un mot de présentation.

Rendez-vous sur la radio pour l’écouter !

N’hésitez pas à lui laisser des commentaires et à donner vos résultats.

Quelques mots sur les réserves indiennes au Québec

Un article que je voulais réserver au départ pour mon forum sur les pratiques chamanique, et puis finalement il y aura peut-être quelques intéressés ici.

*****

Pas évidents de trier toutes mes pensées sur la question. Ce voyage au Québec a confirmé mes craintes : beaucoup d’attrape-nigauds et d’irrespect. Voici mon expérience tout à fait personnelle :

1°) En fait il faut ABSOLUMENT EVITER les grandes villes. Donc si vous allez à Québec, à moins de trouver un témoignage sûr, éviter toutes les réserves alentour. L’exemple de choix : la grande réserve bien fléchée de Wendake, n’y allez surtout pas ! J’ai failli vomir (au sens propre) en arrivant…. vite, vite, partons d’ici ! La réserve en-elle même ressemble à une banlieue US très riche ! Le centre historique a été reconstitué dans un très mauvais goût américain, exactement comme le soit-disant « site culturel / traditionnel huron » : on se croirait au parc Astérix. Sérieusement c’est véridique. Vous entrez dans un film holywoodien pour les couleurs, les costumes, les musiques etc. On vous fait l’animation, ça pue le mensonge et l’argent. La boutique pour touristes est gigantesque, et c’est ça qui m’a le plus écoeuré : des vieux partout, des français beaucoup… qui repartent avec 3, 4, 5 (!) sacs, gorgés à ras-bord ! Nan mais où est l’émerveillement, la sincérité, le reste ? Juste des souvenirs à la con, en prendre le plus possible… sans parler des arnaques sur les prix (malgré la boutique détaxée!) On vous vend des trucs HYPER chers bien qu’artisanaux… on vous vend aussi des choses qu’on trouve en fait dans toutes les boutiques de touristes des villes… un énorme choc, un état des faits que j’imaginais mais que j’espérais faux.

2°) Une réserve finalement c’est quoi ? Ben contrairement à l’image qu’on a en Europe de tout ça, une réserve ça n’est pas un parc avec une clôture… une réserve c’est un territoire, et les 2 où j’ai vu (quoique Wendake soit hyper kitsch et repérable), c’est simplement une banlieue, et dans une ville vous ne faites pas du tout la différence. Vous ne savez pas que vous êtes en territoire indien. Pas toujours administré par les Indiens eux-mêmes… le grand effort commun pour y arriver.

3°) Où aller alors ? Je pense qu’il faudrait regarder sur google si on trouve des témoignages sérieux. En tout cas soyons clairs : si vous passez rapidement au Québec, vous n’aurez pas le temps de voir une réserve. C’est gigantesque, il faut aller loin en voiture. Et donc, il faut aller dans les zones plus éloignées, moins touristiques pour avoir de l’authentique.

Ex : le cas magnifique que j’ai observé : le Lac St Jean (Pekuakami dans la langue), territoire indien, ville de Mashteuiatsh. http://www.mashteuiatsh.ca/communaute.php
Il y a tout simplement un modeste musée au bout d’un quai…. sauf qu’en fait ce musée est génial. Il présente beaucoup d’objets, de photos, de schémas, une excellente vidéo de « reconstitution » (plusieurs personnes contemporaines qui vont montre une journée sur la neige avec les gestes ancestraux), des tableaux, des frises… en fait c’est très complet et didactique. Je ne m’étais jamais vraiment rendue compte de la proximité avec la nature, du côté essentiel, du savoir faire, avant de voir tous ces objets en fourrure, en os, en poils, en bouleau, … incroyable. Tout devient réel, concret sous nos yeux. Il y a aussi une chouette histoire de la communauté innu, et c’est tout à fait contemporain : on nous présente leur combat pour l’indépendance, on nous présente les transmissions qui perdurent, l’art des jeunes indiens… Il y avait de la vie si vous voulez. La souplesse du temps, une entrée dans la modernité, avec persistance de la langue et des traditions. Une culture non pas reconstituée, non pas hollywood, une culture vivante, qui s’est transmise ! Ca résonnait d’intensité et de vrai. J’étais en contact avec quelque chose.

http://www.museeilnu.ca

4°) C’est aussi grâce à ce musée que j’ai commencé à comprendre la richesse de ces spiritualités et cultures ! Ca n’a pas de sens de tout rassembler sous « chamanisme amérindien »… Chaque ethnie = un terroir, une langue, une culture, une spiritualité, des mythes… Grâce aux témoignages de certains indiens qui expliquaient qu’ils se demandaient si les autres tribus possédaient x ou y geste/tradition, je me suis rendue compte que chacun était vraiment une structure close, auto-suffisante. Aussi ils ne se nomment pas chaman, ils ont d’autres mots dans leur langue.

Nota : j’ai d’ailleurs enfin compris le problème de notre envie moderne d’appartenir à ces vieilles traditions. Il faut vivre et naître dans cette culture et cette langue, sur le territoire, pour que ça ait un sens. Si on veut devenir x ou y, il faut partir, se rendre sur le territoire, y vivre et intégrer une communauté. Tout part de la terre et de la culture…

Ex perso : c’est ce contact avec le peuple indien innu – montagnais (d’ailleurs très étendu, j’ai rencontré seulement les indiens centrés au Lac St Jean) qui a réveillé quelque chose, en terme de compréhension et d’intégration. C’est comme si j’étais entrée dans un autre pays, et que je voyais bien sa spécificité. Après je pense qu’il y a eu une profondeur en plus… car cette visite clôturait une semaine de voyage (mini road trip) qui remontait depuis Québec, la côte, et le Fjord, un peu comme certains indiens… et toute la région du Fjord et du Lac, en voiture, c’était une immensité et une puissante très particulières. Donc en arrivant au musée, j’ai trouvé ces peuples qui habitent si bien cette terre. C’aurait été une autre ethnie, une autre terre, ça ne m’aurait sûrement pas parlé, mais là c’était la terre que j’avais visité et foulé pendant une semaine. Je ne sais pas si vous voyez ce que je veux dire.

Quelques ressources persos sur le peuple innu, j’aimerais beaucoup explorer la question :
http://www.native-languages.org/montagnais.htm
http://www.native-languages.org/innu.htm
http://www.bigorrin.org/innu_kids.htm
http://www.native-languages.org/innu-legends.htm
http://www.native-languages.org/montagnais.htm
http://www.cslf.gouv.qc.ca/bibliotheque-virtuelle/publication-html/?tx_iggcpplus_pi4%5bfile%5d=publications/pubb133/b133ch6.html
http://www.innu-aimun.ca/modules.php?name=stories
http://www.native-languages.org/religion.htm
http://www.multiculturalcanada.ca/Encyclopedia/A-Z/a4/2

http://groups.yahoo.com/group/Babel/message/14189
http://esoterictexts02.tripod.com/InnuMythos.htm
http://books.google.ca/books?id=Zbp-tPLW00kC&pg=PA460&lpg=PA460&dq=Mishtapeuat&source=bl&ots=18teGpZQbO&sig=aoHISRpHkdxVwYtk5TYtSizD58Y&hl=en&sa=X&ei=NW1zUOvUCeTy0gG_sYCoDw&ved=0CEQQ6AEwBA#v=onepage&q=Mishtapeuat&f=false
http://www.nametauinnu.ca/fr/culture/spiritualite/tshakapesh

Premier essai de tirage collectif

Bonsoir ou bonjour à tous,

J’aime assez communiquer sur le groupe facebook des news, et souvent j’y propose des choses ou je vous interroge directement. Comme je l’expliquais là-bas, je me suis achetée pensant ce déplacement un nouveau jeu de cartes (dont la review arrive) et comme il est entièrement différent de tout ce que j’utilise d’habitude (cartes de développement et non d’oracle ou tarot) je souhaitais l’essayer pour d’autres que moi. J’ai été bien trop perturbée à mon goût car je suis en auberge et je manque d’intimité… donc je ne le referai plus jamais de vidéo quand je ne suis pas tranquille. En tout cas, voici un montage des 3 morceaux pour vous expliquer un peu tout ça. Je n’avais donc pas ma caméra HD récente, j’espère que ça passe quand même. Le son est étrange aussi… pffiiiuuuooouuu on y arrive quand même.

Le principe était simple : tirer une carte (ici 3 vous verrez) et simplement vous lire de quoi il s’agit, pour tout le monde, pour la semaine à venir. J’avais pris le temps de méditer / me connecter à vous avant la vidéo, et ensuite vous assistez au tirage, puis à la lecture des cartes, non pas leur interprétation vu que ça n’est ni un tarot ni un oracle, mai la lecture du petit texte.

Voici les 3 cartes en photos et je pense que je vous lirai oralement (podcast!) le livret que je n’ai pas eu le temps d’aborder ici (trop long!)

(clic droit « afficher » pour voir en grand)

1°) première carte, les conflits : 2e carte de la catégorie, « ne vous enfermez pas dans votre colère ».

2°) deuxième carte, la manipulation : 1ere carte de la catégorie, « renoncez à vous manipuler ».

3°) troisième carte, l’abondance : 2e carte de la catégorie, « ne retenez pas l’abondance, faites-la circuler ».

Review Sacred Path Cards, Jamie Sams

Auteur : Jamie Sams
Illustratrice : Linda Childers
Cartes : 44
Structure : oracle (pas de structure)
Livre d’accompagnement relié dans une ancienne édition

 PHOTOS

http://img856.imageshack.us/img856/9069/sacredpath1b.jpg
http://img521.imageshack.us/img521/900/sacredpath2b.jpg

Et pour la taille des cartes et du livre :

http://img528.imageshack.us/img528/8206/sacredpath3b.jpg

Vidéo review :