Trouver sa voie

Voilà une question bien controversée et problématique à laquelle je m’attaque aujourd’hui. Du moins je vais essayer. Cet article servira de rappel à ceux qui se sentent soudain déstabilisés, et surtout à ceux qui n’arrivent pas à dépasser leurs doutes, à construire leur cheminement païen.

 

Comment trouver sa voie ?

 

Premièrement, patience et souplesse. Tout ce qui vous allez trouver sera temporaire, jusqu’à ce que telle ou telle chose ne vous conviennent plus, que vous ayez besoin d’autres choses… Il est bien, parfois nécessaire, de poser des jalons dans vos croyances et vos pratiques, éventuellement de les mettre en mots. Mais rien ne sert de s’y accrocher désespérément : rien ne se crée tout se transforme. Il arrivera un moment où vous aurez tellement changé que vous verrez les choses différemment, et peut-être qu’il faudra tout changer. Mais alors à quoi bon ? Non ! Il n’y aura pas à se décourager, à dire que c’est vain si plus tard il faudra tout recommencer. Au contraire, c’est grâce à ses explorations, qu’elles vous conviennent ou pas, que vous allez bâtir votre cheminement ! Patience alors pour construire pierre après pierre, et souplesse pour accepter et traverser les évolutions.

 

Deuxièmement, un peu de réflexion.

– Trouver « sa voie », ça veut dire quoi ? Bon, pas trop compliqué pour commencer, ça veut dire trouver ce qui vous convient, vous correspond. Pas la peine de chercher midi à quatorze heures, pas la peine de faire pareil que tout le monde. Votre voie sera faite de ce qui vous plaît. Plutôt appétissant non ? Ca sera riche de vos recherches, vos découvertes, vos envies. Alors, toujours envie d’aller regarder ailleurs ? 😉

– Trouver sa voie… spirituelle. Il faudra vous demander, dès le début ou plus tard, ce qu’est la religion, ce qu’est la spiritualité. Quels points communs, quelles différences ? Est-ce bien ce que vous cherchez ? Sinon, qu’est-ce que l’ésotérisme ? etc.

– Ensuite, reste le plus concret. Pourquoi se poser cette question, pourquoi se chercher une voie ? La question pourra varier selon chacun. Cherchez vous une communauté d’échange ? de pratique ? Cherchez-vous à vous rassurer ? Et si oui, est-ce bien nécessaire de cette façon ? Ne pouvez-vous pas faire autrement ? J’avais insister dans le titre, et au-dessus, sur le possessif « sa ». Peut-être que vous aurez la chance de trouver une tradition qui vous offrira tout ce dont vous avez besoin (druidisme, astatru, vanatru, paganisme nordique, hellénisme, paganisme égyptien, wicca dianique, wicca gardénienne…). Mais il est rare après tout que TOUT dans une tradition, aussi bien au niveau des croyances que des pratiques, nous correspondent entièrement. Et là il y a deux cas de figure : soit vous brodez avec, cela ne semble pas particulièrement dérangeant, soit ça vous bloque, même juste un peu, et donc ça n’est pas possible. Est-ce grave alors ? Eh bien non, tout simplement non. Et dans ce cas là vous en revenez bien au « trouver sa voie ». Vous allez donc commencer par explorer bien mieux, car il existe vraiment une multitude impressionnante de traditions (rien que pour le nord, les distinctions reconstructionnistes ou non, les différentes wicca, les types de sorcelleries…) puis chercher hors des cadres si rien ne convient. Le mot d’ordre premier va rester patience : ça prend du temps ! Le deuxième : travail, parce que ça demande de la rigueur et de l’organisation aussi.

 

Troisièmement, quelques idées pratiques pour vos recherches.

– Apprenez à repérer comment vous fonctionnez : souhaitez-vous rester seul, apprendre de la pratique, en vous analysant ? souhaitez-vous apprendre de vous-mêmes par la confrontation à autrui, en chair et en os, sur un forum, sur un blog ?

– Êtes-vous plutôt mental, ou avez-vous besoin de visualiser ? La réflexion suffira-t-elle, ou aurez-vous besoin de faire des schémas, des listes, etc ? Vous aurez alors peut-être besoin d’un carnet, cahier, classeur, grimoire etc. Quelque chose pour noter vous avancées, vos questions. Pensez à dessiner des arborescences, des ‘mind-maps’ (placer un mot au centre et autour relié tout ce qu’il vous évoque) etc.

– Posez-vous les bonnes questions, les questions concrètes : de quoi est faite votre voie ? êtes-vous un ésotériste/occultiste ? un païen ? si oui lequel ? êtes-vous polythéiste ? êtes vous sorcier ? animiste ? etc. Clarifiez les concepts, clarifiez la démarche qui vous correspond.

– Clarifiez vos croyances : quelle est votre vision du divin ? (un, deux, trois, transcendant, immanent, homme, femme, etc) Des dieux ? qui et que sont-ils ? qu’est-ce que la magie, comment cela fonctionne ? qu’est-ce que la divination ? comment voyez-vous le monde ? l’univers ? la vie ? quels rapports entre le féminin et le masculin ? quelle notion du temps ? du sacré ? (et donc, qu’est-ce que la roue de l’année, d’où ça vient, est-ce que cela y correspond etc). Là je m’arrête, car je ne peux pas tout interroger et résumer. C’est à vous de voir ce qui compte ou non pour vous. De savoir où vous vous situez.

 

Quatrièmement, un rappel du bon sens : tout n’est pas fait pour tout le monde.  Au risque de me répéter, la question de « votre voie » est donc de savoir ce qui est fait pour vous, ce qui fait que vous êtes vous. Si vous êtes curieux et touche à tout, c’est sûr que vous aurez envie de tout essayer. Mais posez-vous toujours la question au moins de temps en temps : est-ce que telle croyance, telle pratique, résonne au fond de vous ? Est-ce qu’elle est vraie pour vous ? Vous avez envie d’explorer le magnétisme, mais avez-vous une prédisposition naturelle ? Vous fantasmez sur le oui-ja et le pendule, mais est-ce que les cartes ne vous conviendraient pas mieux ? Est-ce vous avez beaucoup, un peu, ou pas du tout d’intuition ? Est-ce que plutôt que la divination, vous n’aimeriez pas dessiner ou créer des choses ? Je pense que vous avez saisi l’idée. Trouvez quels sont vos outils, vos croyances, vos pratiques. Tout le monde n’a pas besoin d’un balais, d’un athamé, d’une coupe, d’ouvrir un cercle en début de rituel… etc. Ce seront ces certitudes (même temporaires) qui seront vos repères, qui vous donneront satisfaction et stabilité. Ils vous permettront d’obtenir des réponses à vos questions, d’avancer, etc.

 

Cinquièmement, encore un point de réflexion. Vous êtes vous seulement demandé quel est votre but ? Effectivement, il y avait plus le haut « pourquoi chercher sa voie ». Il faut l’approfondir encore et toujours. Que cherchez-vous ?

 

Sixièmement, soyez autonomes. Multiplier les ressources (quand je disais que ça prend du temps!) : livres, sites, forums, blogs, si vous le pouvez dirigez-vous vers la langue anglaise qui a bien plus de ressources. Comparez toujours ce que vous trouvez pour vérifier vos sources, comparez les avis des uns et des autres. Il s’agit d’affuter votre esprit critique. Trouvez ce qui résonne pour vous. Soyez patients, respectueux, souples.

 

Voici un petit article complémentaire :

It can be tough when you are new to paganism to figure out where you belong. Human beings all want to belong; it’s in our genetic makeup. The best advice I can give you is; do not rush into one religion or Tradition right away. Take some time to learn what is out there, try different things out, read books and websites on different Paths before you commit. If you really want to be a witch, pagan or heathen, you will be for the rest of your life, so there is no need to rush into one Path in the first year.

As for having to reconcile your own beliefs and such to « fit in » with other groups…you do not have to! Paganism is NOT about conformity, it’s about finding what is right for you. Some are more rigid, like Asatru, but if they don’t fit, then they don’t fit. Your path, be it Wicca, Asatru, Druidry, eclectic or a personal spirituality should fit you, not you fitting into it.

There are many different religions, traditions, paths etc under the Pagan umbrella, most people manage to find what fits them, if not, then they forge their own, and be trail blazers. Heck, there are traditions that are all about doing your own thing! Even those of us who walk a more trail blazing and solitary path, like myself, get together and do group stuff sometimes, so you are never truly alone.

The best way to start is to get as clear of an idea of what you do feel and believe and start looking around to see what is closest to that.

Ask yourself these questions and write down the answers. You do not need write an essay for each one, it can be a few words for each. You do not have to have an answer for all of them, and many things do change over the years.
What do I think happens to us when we die?

What kind of gods and goddesses do I want to honor, if any?

Do I want to be on a path that is just a little or a lot to do with nature?

Do I want to follow something similar to my own ancestors?

Do I want to practice in a group all of the time, some of the time, only once in a while, almost never?

Am I interested in studying magick, or do I want to stick more to spiritual stuff?

Do I like something that is more simple, or complex?

Formal or informal?

Involves lots of study and learning, or something more user friendly?

Do I enjoy research and gathering info, or do I like to have most knowledge handed to me?

Do I like to lean on others to lead me, or do I like to strike out on my own, or a little of both?

Do things like meditation worry or even frighten me, or spark an interest?

How do I picture myself conversing with the gods, do I pray, sing and dance, chant, whisper quietly, compose poetry, holler at the tops of my lungs, making and giving them gifts, etc?

What is my favorite element, fire, air, water or earth?

Where do I stand on the issues of equality?

Do I want a leader to be male or female, have no leaders, or does it not matter to me?

What are the basic ethics and morals I feel I should live by?

What about nature draws me; animals, trees, weather, the ocean, etc?

Do I like to be told how to do things, or to figure it out on my own?

What are the most importan tthings, people an dplaces in my life?

What inspires me?
Keep your list of answers handy, and when you are reading up on the different religions, Traditions and Paths out there, compare their practices and beliefs with your list. This can really help you find the right fit. Do not despair if it takes time, you are already walking on your Path … you just do not have a name for it yet!

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s