La Naissance d’Aphrodite

(je ne sais pas de quelle traduction cela vient…)

« Ouranos (the Sky) came, bringing on night and longing for love, and
he lay about Gaia (the Earth) spreading himself full upon her. Then
the son [Kronos] from his ambush stretched forth his left hand and in
his right took the great long sickle with jagged teeth, and swiftly
lopped off his own father’s members and cast them away to fall behind
him … and so soon as he had cut off the members with flint and cast
them from the land into the surging sea, they were swept away over the
main a long time: and a white foam spread around them from the
immortal flesh, and in it there grew a maiden. First she drew near
holy Kythera, and from there, afterwards, she came to sea-girt Kypros,
and came forth an awful and lovely goddess, and grass grew up about
her beneath her shapely feet. Her gods and men call Aphrodite, and
Aphrogeneia (the foam-born) because she grew amid the foam. »

Hesiod, Theogony 176

***

Je dois trouver la version française.

Publicités

A vous la parole !

Cet article est consacré à vos envies et vos besoins pour la radio ! Exprimez-vous ! Ca ne coûte rien et je ne mords pas 😉

  • Quels sont les sujets qui manquent de développement en général sur la  toile ?
  • Qu’est-ce que vous aimeriez entendre comme témoignages personnels, analyses ?
  • Quels domaines vous intéressent le plus ?
  • Des suggestions de thèmes ?
  • Des suggestions d’idées (formats audio, types de podcasts)
  • etc.

A vous la parole 😉

A vos questions

Vous avez écouté la radio et vous êtes perdus ? Quelques pistes ici :

  • Pour une présentation de la radio : ici
  • Pour toutes questions concernant les podcasts publiés, vous pouvez directement les poser à la suite des articles qui présentent chaque podcast.
  • Mais pour toute autre question concernant la radio (suggestion, question sur un point pas clair etc), vous pouvez le faire ici !

Bonne écoute.

Podcasts 3 & 4 : introduction aux runes

Les podcasts 4 & 5 fonctionnent ensemble, il s’agit d’une un peu longue introduction aux runes coupée en deux parties.

J’ai lonnnnnguement hésité à publier sur le site de la radio ces deux vieux podcasts. Ce sont les tous premiers que j’ai fait,  je n’ai plus la date exacte mais ils doivent dater de 2006 ! Et oui, bientôt de 2012, ça veut dire bientôt 6 ans ! Donc bon, je venais de reprendre mon travail ésotérique depuis 2 ans seulement, et je n’étais même pas encore païenne. Mes vues, mes expressions, tout cela était si jeune ! Le podcast est rempli « d’excuses » pour mes éventuelles lacunes, du fait que oui je débute (2 ans) et j’ose en parler… en prévision de potentielles « attaques » de puristes (y avait une grosse vague de gens pas très sympas à l’époque). Et quand je m’écoute, même l’élocution est très spéciale, un peu… hachée ? ou … je sais pas, mais vraiment spéciale. J’essayais de faire un exposé clair et structuré, sans trop bégayer, ce qui n’était pas gagné !

Ceux qui sont inscrits sur mon forum runique (avec ma chère Naedune) depuis un moment les auront vus passer. Pareil pour les gens très « VIP » qui auront connu la première mouture de « EsoRadio »…

Le contenu du podcast est le suivant : cette « introduction » balaye les champs potentiels que tout runiste débutant doit explorer. Comment tisser un lien plus fort avec ses runes, l’entretenir, comment approfondir, gagner confiance… Ce sont vraiment des évidences peut-être, mais j’avais mis tout mon coeur pour tenter de l’organiser, de bien conseiller etc. Et finalement, même si c’est un podcast vraiment étrange, et plein de choses maladroites, on peut y trouver l’essentiel.

Vous les trouverez sur le site en 3 et 4e dans la playlist donc, vu que l’ordre est chronologique.

Soyez patients ! Les pistes sont assez longues, donc il faut qu’elles aient bien le temps de charger :
– partie I = 15 minutes 13
– partie II = 11 minutes 43

Podcast 2 : Méditation n°1 Avalon

Pour commencer à remplir le site et faire les premiers tests sons et vitesse de chargement, je mets à votre disposition cet ‘ancien’ (pas tant que ça, il avait été refait en juin 2011) podcast méditation. Certains s’en rappelleront peut-être.

Il s’agit d’une méditation guidée lue d’après un texte extrait de la traduction officielle française du livre « Vivre la tradition celtique avec les saisons » de Mara Freeman, aux éditions Trédaniel. Le principe est de « voguer vers Avalon » dans un but de guérison. Le texte est vraiment très touffu, donc peut-être qu’il faudrait l’adapter pour qu’il soit plus facile à méditer et visualiser. Mais pour les courageux, voici la piste avec le texte entier ! J’avais essayé d’être la plus lente possible et de ne pas me laisser emporter par la lecture 😉

Durée : 13 min 30.
Conseil : laissez-lui un peu le temps de charger 😉

Rendez-vous directement sur le site. Ça sera la deuxième piste dans l’ordre chronologique.

 

Voici le texte :

Fermez les yeux, prenez quelques inspirations profondes, et commencez à vous détendre… Laissez le souffle vous emporter vers un autre lieu, un autre temps, avant le commencement du temps…

Vous vous tenez sur un rivage, le regard dirigé vers une île. C’est le soir, et au-dessus de vous, la pleine lune apparaît. Tout est immobile dans l’air pâle pourpré, et les bruits du soir sont magnifiés… un hibou hulule doucement d’un bois voisin… Clapotis de l’eau à vos pieds… Battements d’ailes blanches de papillons de nuit dans le pourpre crépuscule, et en regardant l’île par -delà les flots, vous voyez qu’elle est à demi cachée par une brume, et que la lune brille à travers cette brume, créant une pellicule de blanc autour… lumière opalescente qui semble venir d’un autre monde… Et maintenant de la brume tourbillonnante, vient quelque chose qui se dirige vers vous… c’est un petit bateau, et il glisse rapidement mais sans à-coups vers le rivage, mais il n’y a personne à bord. Il semble animé par une volonté magique propre.

Vous regardez fasciné le bateau s’approcher de l’endroit même où vous êtes, sur le bord du rivage, et vous savez, alors qu’il vient mouiller, s’agitant doucement sur l’eau, qu’il est venu pour vous. Vous montez avec légèreté dans le bateau, et vous vous asseyez au milieu du banc de bois, sentant son léger bercement, et puis il se stabilise, tourne, et s’éloigne du rivage, vous emportant sans heurt dans les régions brumeuses de l’île.

D’abord la brise nocturne soulève vos cheveux, mais quand vous entrez dans la brume, une rosée froide vous entoure et vous ne pouvez plus voir. Vous devez faire confiance au petit bateau, croire qu’il sait où il vous amène, avoir foi dans le passage dans l’inconnu… Et maintenant la brume commence un peu à se lever, puis s’enroule comme un rideau, pour dévoiler la rive de l’île sous la pleine lune. Une femme est là debout, attendant que le bateau accoste… Elle est grande et droite, vêtu e d’habits bleu foncé, et le petit bateau vous conduit là où elle attend.

Quand vous vous approchez d’elle, elle reste silencieuse, et immobile. Son visage est à demi voilé, mais vous pouvez voir dessous des yeux gentils et sages, et elle tend la main, en signe de bienvenue. Puis sans un mot, elle vous fait signe de la suivre. Elle vous conduit à travers des pommeraies aux fruits mûrs et aux fleurs épanouies en même temps, tout argentés par la lune. Quand vous atteignez le centre de l’île, vous voyez un bâtiment de bois, bas, le temple au cœur de l’île.

Elle vous conduit à travers une petite porte où pend un rideau de petites perles de cristal… . À l’intérieur, une lumière d’ambre pâle révèle des bouquets d’herbes et de fleurs suspendus, pour sécher, à des poutres de bois. La dame vous conduit à une paillasse longue, faite, outre la paille, de cuir, et vous vous y allongez. À côté se trouve un petit brasero de cuivre, dans lequel brûle une flamme bleue et dorée… Elle ne parle pas, mais vous sentez qu’elle vous demande de lui faire savoir où, dans votre corps, vote mental ou votre esprit, vous avez le plus besoin de guérison. Et vous y pensez pendant quelques instants…et vous le lui faites savoir.

Elle cueille un grand panier d’osier peu profond et y prend certaines choses: brins d’herbes, racines, pierres scintillantes… peut–être d’autres choses… et elle les dispose sur votre corps là où il est le plus nécessaire qu’elles aillent, peut-être là où vous lui avez dit qu’il y avait un problème, peut-être d’autres endroits … Remarquez où elle les place … Le parfum des herbes… l’éclat chaud de la flamme… sont très apaisants après la froide traversée en bateau, et vous vous sentez dériver dans un état de demi-sommeil, tandis que la dame prend un instrument à cordes et commence à jouer… de temps à autre elle s’interrompt pour jeter une poignée d’herbes pouvoir dans le feu qui pétille un court moment et remplit l’air d’un parfum doux et lourd… Et les herbes vous induisent dans un état de rêve, et vous vous demandez à demi si vous entendez la dame chanter… et le temps n’existe plus… et vous dérivez, avec un sentiment de grande douceur, de grande paix…

Et après ce qui a pu être un bref moment, une longue période, vous refaites surface, dans l’état de veille, décrivant une remontée en spirale, comme si c’était dans l’eau. Les yeux de la dame vous sourient, et elle vous ordonne de vous lever. Le feu est faible, et une petite brise souffle maintenant par l’entrée basse, agitant le rideau. Elle vous conduit à l’extérieur, et vous avez conscience de vous sentir plus légère, mieux qu’auparavant, comme s’il y avait eu un changement dans la matrice de votre être… Une guérison a eu lieu… Les premiers rayons du soleil dorent les pommiers, transformant les pommes en or pur… Elle vous reconduit au rivage, où le petit bateau vous attend toujours. Vous remerciez la dame de tout votre cœur, et vous lui dites un tendre au revoir… Puis vous montez dans le bateau, et quand vous avez trouvé votre équilibre sur le siège, il commence à s’éloigner.

Tandis qu’il s’éloigne de l’île, vous regardez en arrière, et agitez les bras, mais elle n’est plus là, et la brume est alors tout autour de vous et vous ne pouvez plus rien voir jusqu’à ce que vous émergiez de l’autre côté…

Et maintenant vous glissez le long de la voie d’or du soleil matinal sur l’eau, et au bout d’un moment, vous vous retrouvez sur le rivage de la terre ferme. Vous descendez, et le petit bateau s’éloigne à nouveau, dans la nuit vous inspirez profondément plusieurs fois, et à chaque souffle, vous avez une conscience accrue de votre corps. Maintenant, ouvrez les yeux, éveillez-vous pleinement.

Mara Freeman

Du nouveau pour « La Voie des Dieux » : podcast n°1 !

(18/11/2011)

Bonjour à tous !

J’ai résisté pendant des mois à vous mettre au courant, à demander vos avis, à vous faire marinez… Mais j’ai attendu mon heure sagement, patienté, je suis restée silencieuse… Et puis me revoilà. Je vous annonce donc toute fébrile que le site de « La Voie des Dieux » s’agrandit d’une section, et plus précisément d’une extension… radio ! Oui oui, vous avez bien entendu. On manque de radios spirituelles et sérieuses, et je tente de remédier au problème moi-même, comme toujours ! Donc « La Voie des Dieux » accueillera sous peu une radio ! Ce projet est « en cave » depuis 2007 déjà, il y a très peu de personnes qui étaient au courant afin de ne pas gâcher la surprise. A l’heure où beaucoup de gens passent à la vidéo, ce que je trouve fantastique, je reste sur « mon » format qui est la radio. J’ai rassemblé mes données, prévues des listes de sujets, pour vous chouchouter encore un peu plus.

Je prévois des séries différentes de podcasts : des méditations guidées, des compléments de certains articles ici mais en podcast, le système de questions-réponses à l’américaine sur un sujet donné, réflexions sur le paganisme moderne, un podcast sur les runes dont deux parties sont déjà faites, des podcasts invités, vos questions, des présentations de ressources, des promos sur des créateurs, … Autant que faire ce peu, de la variété !

La question actuellement est de résoudre des problèmes techniques, mais tout ça est déjà en route. J’aimerais lancer officiellement la radio pour la pleine lune de Décembre !

J’espère que cela vous plaira.

Vous pouvez d’ores et déjà me laisser des suggestions de sujets, d’envies, de questions, si vous en avez.

(MAJ – 20/11/11Et voilà ! J’avais annoncé mi-décembre par peur de ne pas arriver à gérer toutes les questions techniques avant et de me vous décevoir, mais j’ai eu des imprévus positifs ce week-end, et le site est prêt ! Vous avez à disposition en première piste la présentation de la radio (4 min 52), et à la suite les 3 premiers podcasts anciens rassemblés. J’ouvre dans les quelques minutes qui suivent les sujets correspondants, mais vous pouvez déjà déguster !

Guide Pratique du Chamanisme

My mistake ! Ca traînait dans mes fichiers mais j’avais complètement oublier de la poster…

  • Broché: 144 pages
  • Editeur : Véga (1 septembre 2003)
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2858293570
  • ISBN-13: 978-2858293575
  • Prix : 19 euros (amazon)

Présentation de l’éditeur : Le Chamanisme est une tradition multi-millénaire. Il offre des moyens simples et efficaces de se connecter avec la magie de la terre. Il nous apprend à utiliser l’énergie naturelle du Cercle de Vie pour y puiser celle dont nous avons besoin. Illustré de magnifiques dessins chamaniques, cet ouvrage est un véritable guide sacré qui nous permettra de réaliser notre potentiel naturel et accéder à notre force intérieure. Restaurer son équilibre naturel et se connecter avec la Toile de Vie. Observer les rituels traditionnels fondés sur les traditions Peaux-Rouges, et autres sources chamaniques. Utiliser la Roue Médecine, établir une relation avec les esprits alliés et les animaux totems Accomplir des rituels, des exercices, des célébrations, des oracles

Sommaire:

Introduction
CHAPITRE PREMIER: La merveilleuse Toile de Vie
CHAPITRE DEUX: Les Elements
CHAPITRE TROIS: Le monde du Chaman
CHAPITRE QUATRE: Santé de l’Ame
CHAPITRE CINQ: Amour et Relations
CHAPITRE SIX: Espaces et Vies Domestiques
CHAPITRE SEPT: Espaces et Vies Extérieures
CHAPITRE HUIT: Célébrer le Vie
Index
Remerciement

Mon avis : J’ai beaucoup aimé ce livre, je crois que malgré tout ce qu’on en dit, je le trouve… excellent. Ecrit par un praticien respectueux, avec une vraie philosophie de vie, une langue claire, un survol vraiment complet du chamanisme pratique. Contrairement à ce que certains croiraient, ça n’est pas New Age, cela présente une vraie pratique équilibrée du chamanisme ! (à tendance amérindienne) Il s’agit bien d’un guide pratique pas à pas et non d’un historique. Il est assez modeste de contenu, et pourtant avec son format et sa clarté il contient toutes les informations principales, toutes les bases, à la fois d’exercices et d’informations. Cela vous mettra donc tout à fait sur la voie. Par exemple, Le rituel de la Chambre des Pierres est très bien décrit et impressionnant. Je connaissais déjà, mais j’ai pu y retrouver quelque chose « en plus », parce qu’il n’y a pas que le côté technique mais aussi le côté symbolique (les croyances).  En fait, ce livre est une sorte de concentré de l’esprit chamanique, que j’ai apprécié de sentir suinter. Il y en a pour tous les niveaux, une sorte de progression et de bonnes classifications pour les débutants (excellente structure). En plus le tout est magnifiquement illustré par l’auteur ! Le papier est de bonne qualité, épais et glacé, les images bien imprimées, et le format s’y prête, donc on en profite vraiment. Les illustrations sont parfaitement adaptées au contenu, bien mises en page… Les dessins sont « simples », mais colorés, joyeux, et puissants par leur symbolique, j’ai été très touchée. On prend connaissance petit à petit des différentes domaines : le minéral, le végétal, l’animal, le spirituel, … Des petites pratiques simples sont données pour se relier à la Terre, faire des transferts d’énergies, créer des outils, des kits de fumigation, … De la théorie et de la pratique ! Si vous êtes novices, c’est pour vous, et même si vous ne vous intéressez que de loin, c’est intéressant : ceux qui ont déjà beaucoup de connaissances et d’expériences pourront tout de même apprécier d’y revenir. Peut-être qu’il vous faut mieux l’emprunter, si je prix vous rebute, je ne sais pas. Il est vrai que le prix est « élevé », mais par rapport à d’autres livres plein de bêtises… au même prix, je préfère de loin celui-ci. Aussi il faut quand même regarder la facture : beau papier glacé, belles illustrations en couleur, belle mise en page, contenu satisfaisant, et grand format même si le livre est fin.
=> Le seul bémol, j’avais trouvé des dires comme quoi la traduction comporte des fautes ou des erreurs… Ça ne se sent pas forcément, et je n’ai pas eu la possibilité de comparer (j’ai vendu mon exemplaire français). Au pire, étant donné le niveau de langue (simple), il vaut mieux se diriger vers l’exemplaire original ! Moins cher d’ailleurs, car y a pas le coût de la traduction ; et puis plus parlant au niveau du langage de l’auteur.

Voici le lien vers une autre critique, et des images : http://asherah.canalblog.com/archives/2007/12/01/7084736.html