Hail Dionysos !

Pour toutes les ménades qui rôdent, ou les suiveurs du Grand Roi Fou, je me devais de partager ce sublime texte. Il vous introduira par la même occasion à un site tout aussi fou et génial « Eternal Bacchus » qui souhaite rassembler tout ce qui a été écrit sur Dionysos !

Is Dionysus dead?
No! still his essences inviolate
All that is bleak and dull annihilate.
For ages men have bade him bow his head,
Imprisoned in the vicious vats of earth;
Today he has regained his godly height,
And true immortals, radiant with delight,
Revel again in Dionysian mirth.

Is Dionysus dead?
No! volatile and gay and free he stands –
Free to dispense the vintage of his hands,
To waken summer with his buoyant tread,
To flood fall sunsets full of lambent wine,
With nature’s ripe exuberance again
To play blithe havoc in the hearts of men
Until their passions soar above his shrine.

– – Louise Burton Laidlaw, The Greater Dionysia from To the Gods of Hellas: Lyrics Of The Greek Games At Barnard College 1930

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s