Remarques sur le contact avec les « guides »

Histoire d’apporter quelques précisions annexes sur un sujet souvent abordé, mais rarement en profondeur. Des choses que certains auraient pu oublier.

Remarque sur la notion de « guide »
Suite à une question sur un forum, je me suis rendue compte beaucoup n’avaient pas perçu ce que recouvrait la notion de guide. Les animaux alliés sont souvent appelés « guides », mais ici il ne s’agit pas du tout de cela. Les animaux alliés sont des êtres parfois « physiques » (familiers), parfois pas, mais ils sont dans une réalité très proches de la notre, souvent appelée le Monde du Milieu (notion chamanique). C’est pour cette raison qu’ils peuvent se manifester aussi aisément dans notre monde commun. Ici, la notion de guide renvoie à des entités plus ou moins lumineuses, de fréquences vibratoires hautes ou basses, qui auraient pu nous choisir, décider de nous suivre, de nous guider.

Existe-t-il des méthodes simples pour contacter ses guides ?
La réponse est bien évidemment oui ! La méthode la plus profonde (et la plus difficile) reste celle du temps astral, mais vous avez d’autres possibilités :

la communication différée par « boîte » : c’est une membre de Luna Ocra qui nous a rappelé cette technique notamment utilisée en angéologie. Il s’agit de prendre une petite boîte qui vous plaît ou qui plairait à votre guide, le mieux est encore de la fabriquer ou de la décorer soi-même, et de s’en servir comme d’une passerelle de communication. Déposer la sur votre autel (au mieux, sur un petit autel exprès pour), et utilisez-la très simplement : il s’agit d’écrire sur un bout de papier une question, quelques mots, pour votre guide. Une fois écrit, plier le et glisser le dans la boîte avant de la refermer. Laisser le temps agir et vous recevrez soit des signes, soit des réponses « mentales ». Une fois que cela est fait, brûler le papier qui était dans la boîte. Nota : le mieux reste de « sacraliser » le plus ces moments. Vous pouvez établir un rituel de communication avec la boîte, en utilisant des correspondances etc. Sinon, vous pouvez faire très simple en ouvrant (et fermant) un cercle, en allumant une ou plusieurs bougies, de l’encens, en vous recueillant et en méditant avant d’écrire sur votre papier.

la méditation/le voyage méditatif : il s’agit d’effectuer une méditation afin d’obtenir deux choses : le calme intérieur complet et l’ouverture d’esprit suffisante pour parvenir à appeler et sentir votre guide. Si vous parvenez à modifier votre état de conscience vous pouvez donc dialoguer avec lui silencieusement, dans votre esprit. Le voyage méditatif fait référence au voyage intérieur (position allongée souvent) qui consiste en un véritable voyage de visualisation.

la prière : tout le monde connaît le principe de la prière. ^^ Ayez simplement à l’esprit que vous pouvez toujours travailler sur le moment de la prière, la préparation, et l’environnement : bougies, encens, méditation avant la prière… tout pour favoriser l’ouverture d’esprit. Ensuite, à vous de décider si vous écrivez quelque chose avant, en vers ou non, ou bien si vous laissez la spontanéité prendre le dessus. Tant que vous y allez avec le cœur, c’est le principal.

On peut aussi penser à l’écriture automatique mais je ne trouve pas que ça soit une méthode dite « douce ».

Publicités

5 réflexions sur “Remarques sur le contact avec les « guides »

  1. Khlada dit :

    Une méthode un peu différente de la méthode d’écriture automatique, que j’appelle par habitude « semi-automatique » (qui correspondrait au « shadowed » anglo-saxon), et que j’utilise dans deux cas de figures : soit un de mes guides veut me contacter (et dans ce cas, les mots deviennent « obsédants », ouverture de document, et un dialogue se met en place – cela permet d’utiliser l’écriture pour « focaliser » en fait, tout bêtement), soit je demande à un de mes guides un conseil, par exemple, et si l’un veut répondre … c’est un peu la même chose mais je suis déjà « ouverte ».

    Et puis, sinon, tirages et oracles, hé ? 🙂 En général, en demandant à ses guides s’ils veulent bien transmettre un message ou non avant la séance de tirage … enfin ça marche bien avec les miens, ça (enfin, surtout deux) 🙂

  2. Valiel dit :

    Hum… intéressant effectivement, c’est une sorte de préparation de l’esprit, un truc plus indirect.

    Ah oui effectivement, les cartes ! Quand j’ai écrit l’article j’étais vraiment en dehors du domaine de divination, donc je ne l’avais pas mis.

    Merci de tes passages constructifs. 😉

  3. Prêtresse dit :

    Khlada: je t’adore! Tu viens de mettre un mot sur ce que je fais : Shadowed. Merci!!!

  4. Prêtresse dit :

    C’était Isis Shaktyma, désolée 😉 😉

  5. Valiel dit :

    K : En fait à la réflexion, je me dis que je n’ai peut-être pas tout à fait compris ton procédé… Est-ce que tu saurais développer un peu plus, ou simplement reformuler ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s