Review « Les Fêtes Celtiques »

  • Broché : 215 pages
  • Éditeur : Ouest-France (19 mai 1995)
  • ISBN-10: 2737311985
  • Prix : 16,14 sur amazon

Présentation éditeur : Les quatre fêtes celtiques sont étudiées ici à partir de la base irlandaise médiévale qui est, du Moyen Age jusqu’à l’époque contemporaine, la seule source valable de documentation et d’interprétation.
Avec un décalge d’environ quarante-cinq jours sur la date calendaire réelle, ce sont deux dates solsticiales : Samain au 1er novembre et Belteine au 1er mai ; puis deux fêtes équinoxales : Imbolc au 1er février et Lugnasad au 1er août.
L’année celtique commence au 1er novembre et l’équivalent gaulois est attesté à cette même date dans le calendrier de Coligny sous un nom très proche : Samonios.
Seules les deux grandes fêtes de novembre et de mai comportent des sacrifices et des cérémonies religieuses. la fête du 1er août est une fête des moissons et celle du 1er février, un rituel de lustration.
Cette étude est aussi l’occasion de souligner l’origine polaire de la tradition celtique et d’éclaircir les rapports du temps et de l’éternité dans les conceptions celtiques de l’Autre Monde.

Table des matières :

INTRODUCTION
1. Position et définition du problème
2. La notion de  » fête  » et les noms celtiques de la fête

CHAPITRE PREMIER :
SAMAIN, LA FÊTE DU PREMIER NOVEMBRE
1. La place de Samain dans le calendrier
2. La fête d’obligation
3. Samain et la  » troisième fonction  »
4. La fête des militaire et le festin royal
5. La fête royale et légale
6. L’élection royale irlandaise et divers sacrifices en Irlande et en Gaule
7. Les druides, le síd et la mort du roi
8. Samain, fête totale et trifonctionnelle
9. La correspondance gauloise des trois jours de Samonios
10. Le folklore de Samain

CHAPITRE II
IMBOLC, LA FÊTE DU PREMIER FEVRIER
1. Les difficultés de la fête du premier février
2. Mythologie ou folklore ?
3. La fête de sainte Brigitte
4. Les faits épiques

CHAPITRE III
BELTEINE, LA FÊTE DU PREMIER MAI
1. La fête de l’été et de la lumière
2. La fête du feu
3. Le folklore de Belteine

CHAPITRE IV
LUGNASAD OU LA FËTE DU ROI
1. L’Assemblée de Tailtiu
2. L’Assemblée de Carman
3. Lug et la royauté
4. La naissance d’Aed Slaine
5. Le folklore de Lugnasad
6. Un prolongement britannique de la fête du premier août
7. Le Concilium Galliarum ou  » Assemblée des Gaules  »

CHAPITRE V
LES PORTES DE L’ANNEE ET DU TEMPS

CONCLUSION

ANNEXES
Annexe I : Remarques sur le nom de Samain
Annexe 2 : Imbolc
Annexe 3 : Belteine ou la fête sacerdotale
Annexe 4 :
1. Lugnasad
2. Le nom de l’automne Bron Trogain

Mon avis : A compléter quand j’aurais eu le temps de le finir et relire.
Premières impressions : les auteurs sont reconnus pour leur travail historique et leur rigueur, et effectivement, l’écriture est très « laborieuse ». Je pense qu’il faut déjà avoir approché des textes universitaires et un peu compliqués pour pouvoir lire aisément ce livre. Notez aussi qu’il emploie des termes « techniques », qu’il fait des allusions au fonctionnement de la société celte : si vous n’y connaissez rien il vous faudra vous procurer d’autres livres des auteurs pour comprendre de quoi il s’agit.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s