Neuvième semaine, autoportrait

Technique : J’ai pris du retard car je n’avais sur moi que mes crayons, or pour celui-ci la couleur s’est imposée. Il s’agit d’un grand format, A3, papier plutôt fin. Je voulais de la peinture, pour la texture, même si je ne maîtrise pas bien du tout. Il s’agit ici de gouache.

Dessin : Je serais curieuse de savoir ce que ça peut évoquer de l’extérieur… Je suis déçue car je trouve qu’il a vraiment une apparence bâclé ce dessin. Mais j’ai toujours eu du mal avec la gouache étrangement, alors qu’il paraît que c’est extrêmement simple. Tant pis j’ai fait comme j’ai vu. Je voulais un ciel de nuit, dans le cosmos, plutôt sombre, mais nuancé. Donc j’ai pris ici du bleu primaire et un bleu plus foncé, une pointe de noire, du violet, et j’ai touillé au jugé, en mettant une teinte par-ci, une teinte par-là… En me demandant comment tout relier pour que ça reste pas trop disparate. Je voulais utiliser la texture de la gouache pour donner de la vie par le mouvement, mais ça aussi je trouve que ça n’a pas marché. A la rigueur on pourrait croire à du vent. Au milieu, il y avait au départ juste cette tache jaune, qui est en réalité une étoile, mais ça faisait trop vide alors j’ai rajouté des « reflets » (les petits points autour). Mon étoile aussi, malgré différentes tailles de pinceaux, a une drôle de tête… mais voilà, c’était pourtant pas bien compliqué.

Notion : Encore du retard, et encore une notion difficile pour moi. Je suis actuellement (depuis 6 mois au moins) en plus crise existentielle et identitaire. Du coup, me demander de me définir c’est impossible ! Comment me représenter alors que je change, ai changé, souhaite changer ? Remarque j’aurais pu faire un prisme, mais l’idée ne me fait que maintenant (arg). Du coup j’ai repris ce cliché sorti tout droit de mon adolescence : je m’étais assimilée à une étoile. Lointaine, plutôt froide à la surface, étrange et fascinante, solitaire…. Je me replis sur mes acquis, sur ce que je connais de moi pour ne pas perdre pieds. Et dans ces moments là, je reviens souvent à cette image qui, à force, me rassure. Je n’ai rien trouvé d’autres pour me représenter.

Publicités

3 réflexions sur “Neuvième semaine, autoportrait

  1. Sofiah dit :

    Arg… est-ce mon navigateur qui me joue des tours ? Je ne vois pas la photo ! (faut dire que j’ai grillé ma carte graphique et que depuis, c’est vraiment pas simple…)

    Du coup… je repasserais lire un peu plus tard, j’aime bien lire… après avoir vu !
    Mais c’est chouette de savoir que tu es toujours dans l’aventure !

  2. Valiel dit :

    Coucou Sofiah !

    Ben les images ont buggé apparemment ! Je vais les réhéberger. Je suis très à la bourre puisqu’il me manque Expansion/essentiel/émotion/air/terre ! Mais je vais y arriver ! XD Cette aventure (comme tu dis) est trop géniale, je veux vraiment continuer.

    A très vite ! Je compte également passer sur vos blogs !

  3. Sofiah dit :

    Comme d’habitude, ce que j’aime c’est la façon dont tu arrive à décrire tes sentiments et émotions lors de la réalisation de façon si fine.
    Autant de sincérité et de profondeur dans l’analyse me laisse.. sans voix !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s