Deuxième semaine, souvenir d’enfance

Et bien cette semaine c’est allé très vite, alors que je pensais pouvoir m’octroyer du temps ! Voici donc le nouveau thème, et mon dessin :

Technique : Rien d’original. Je continue ma série au crayon de papier pour l’instant, j’ai l’impression que ça me fait du bien… Ce crissement sur le papier, la texture du carbone qui s’estompe, tout ça, ça fait partie de moi. Alors j’ai l’impression qu’en m’y remettant ça me fait littéralement « du bien ». Comme je le sens, je continue avec cette technique. On verra plus tard pour le reste. (Mais l’idée me vient de mêler des crayons de couleurs)

Dessin : Surprise moi-même de la rapidité. J’ai eu le thème de la semaine, mais je devais d’abord faire le précédent. Autant le chemin était PARFAITEMENT en accord avec mes réflexions du moment, autant « souvenir d’enfance » me paraissait très lointain. Je ne visualisais rien. Et puis tout d’un coup, en me demandant : « quel souvenir je pourrais évoquer » ? Ben j’ai vu une scène. Ici je ne me suis pas représentée dedans, car j’ai choisi surtout d’immortaliser le lieu : c’est un endroit clé de mon jardin où j’ai passé la majeure partie de mon enfance. Sur et autour de la balançoire, ce côté à l’Ombre de la maison, avec des arbres, de l’herbe, et le tas de bois (à gauche). Il y a un réel petit chemin en pierre, grossier, et je l’ai mis en me disant que ça ferait un clin d’oeil à la première semaine. C’était étrange de me rendre compte à quel point je connais bien cet endroit : je me rappelle qu’avec les années certains arbres ont été coupés, d’autres plantés, la balançoire a changé d’orientation etc. Chaque élément a sa place et compte. Alors en traçant, en remplissant ma feuille, je songeais à tout ce qu’il fallait mettre : le prunier du premier plan, le prunier sauvage en face, les bouleaux, les buissons, l’allée, l’escalier de pierre au fond à droite, la palissage de bois… Et en même temps ça rend un drôle d’effet vu que je ne sais pas respecter les perspectives etc. Mais c’est un endroit que j’aime, j’y ai passé des heures, alors il possède une sorte de « truc » en plus.

Notion : Rien à dire cette fois-ci… Simplement, je me demandais si j’allais conceptualiser l’idée du souvenir d’enfance ou bien raconter un souvenir. Finalement c’est la deuxième solution, et c’est un peu différent puisque c’est un lieu de souvenir et pas un souvenir précis. D’ailleurs, j’ai remarqué plusieurs choses. 1) c’est un (des) souvenirs solitaires qui me sont venus en premier. Mes jeux imaginaires, ma balançoire, mon jardin… 2) effectivement le souvenir qui m’est venu est une scène extérieure. Toute mon enfance est marquée par la nature, les jardins, je passais mon temps dehors, même en hiver. 3) c’est un lieu de mémoire heureux, vraiment, et plein de paix.

=> Les dessins d’Aegiale, Sofiah, Nolwenn, Camille, Bluetansy ….

Publicités

7 réflexions sur “Deuxième semaine, souvenir d’enfance

  1. bluetansy dit :

    Tiens…Une copine de balançoire… 😉

  2. Aegiale dit :

    J’aime bien te lire parler du crayon de papier et de ce que ça te procure comme sensation / émotion de t’en servir… j’avoue que je me sens intimidée je crois par le seul crayon de papier, un peu comme si la couleur me laissait libre de mes imperfections alors que le crayon de papier, trop associé pour moi aux esquisses des artistes, non. Du coup, je suis super contente de te lire, de voir ce que tu partages parce que si ça se trouve, ça m’aidera à dépasser mes blocages.
    Et puis, ta balançoire, elle m’a rappelée la mienne, et celui-là de souvenir, même si la balançoire n’est aujourd’hui plus, c’est un chouette souvenir. Alors merci.

  3. Sofiah dit :

    Comme la semaine dernière, je la trouve assez « chamanique » cette composition, par son côté brut, un peu sauvage.
    Et comme la semaine dernière je trouve que ce sont les mots que tu mets sur cette image qui sont vraiment riches en enseignements.

    A la semaine prochaine – pour de beaux « rêve »s !

  4. Shanda dit :

    J’aime bien te lire parler du crayon de papier et de ce que ça te procure comme sensation / émotion de t’en servir… j’avoue que je me sens intimidée je crois par le seul crayon de papier, un peu comme si la couleur me laissait libre de mes imperfections alors que le crayon de papier, trop associé pour moi aux esquisses des artistes, non. Du coup, je suis super contente de te lire, de voir ce que tu partages parce que si ça se trouve, ça m’aidera à dépasser mes blocages.Et puis, ta balançoire, elle m’a rappelée la mienne, et celui-là de souvenir, même si la balançoire n’est aujourd’hui plus, c’est un chouette souvenir. Alors merci.
    +1

  5. Valiel dit :

    Blue: héhé ^^

    Aegiale : tu verras, le crayon de papier c’est le meilleur. 😛 Ravie que ça te plaise en tout cas.

    Sofiah : Ta vision est complètement curieuse….. « chamanique », si tu savais comme ça me fait sourire d’entendre ça ! Tu ne le sais pas (probablement) mais le chamanisme est au coeur de mes pratiques ! Alors ça me fait drôle de me dire que ça peut se voir dans un dessin…

  6. Valiel dit :

    Shanda ! Je ne sais pas pourquoi mais ton commentaire n’était passé nulle part ! Il ne m’a pas été notifié, et il était dans la boîte à spam du blog… Je suis navrée du délai mais je ne vérifie que très rarement ce qui s’y trouve (et il n’y a quasiment jamais rien dedans). Je suis vraiment très contente que ça te parle !

  7. […] Ping : Deuxième semaine, souvenir d’enfance « Valiel sur la Voie des Dieux […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s